Menu
eMouaten : #Omar_Hilale : "Pas de solution à la question du #Sahara en dehors de la souveraineté du #Maroc et de son… https://t.co/r3sqXhDgSP

eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Newsletter
Rss



              
Article19.ma | Reproduit ici le Vendredi 12 Octobre 2018 à 14:17

L’ambassade des Pays-Bas exige le remboursement des 40.000 euros versés au festival international de cinéma de Nador




L’ambassade des Pays-Bas au Maroc a appelé au remboursement des 40.000 euros versés au festival international de cinéma de Nador qui s’est tenu du 6 au 11 octobre 2018. Les Pays-Bas avaient été conviés à être l’invité d’honneur de cette 7ème édition du festival. Or, dû à la supposée « ingérence des Pays-Bas dans les...

L’ambassade des Pays-Bas au Maroc a appelé au remboursement des 40.000 euros versés au festival international de cinéma de Nador qui s’est tenu du 6 au 11 octobre 2018.

Les Pays-Bas avaient été conviés à être l’invité d’honneur de cette 7ème édition du festival. Or, dû à la supposée « ingérence des Pays-Bas dans les révoltes d’Al Hoceima », le Centre de mémoire commune pour la démocratie et la paix, l’organisateur de l’événement, a décidé d’annuler cette décision une semaine avant l’ouverture du festival.

Selon nos confrères du « le360 », c’est aussi à cause de la réunion « houleuse » du 28 septembre entre le ministre marocain des Affaires étrangères et son homologue néerlandais à New York que les organisateurs du festival ont procédé ainsi.

La somme des 40.000 euros dédiée au festival a déjà été dépensée. « L’aide était destinée d’abord à couvrir l’hébergement et le transport de la délégation et, ensuite, à financer le chapiteau-cinéma. S’il faut qu’on la rembourse, on le fera », a déclaré Abdessmam Boutayeb, le directeur festival international de cinéma de Nador, au 360.

« On nous a dit: soit vous remboursez, soit rendez-vous à la Cour internationale de justice de la Haye », ajoute Abdesslam Boutayeb.


Source