MAP le Jeudi 30 Juillet 2020

L'Espagne veut renforcer sa présence en Afrique



​Madrid - Le gouvernement espagnol a mis en place une stratégie baptisée "Horizon Afrique" visant le renforcement de la présence du pays ibérique en Afrique.


Les lignes directrices de cette stratégie commerciale et financière qui permettra, d'une part, d'accroître la présence commerciale, financière et institutionnelle de l'Espagne en Afrique, et d'autre part, de favoriser une croissance inclusive et durable du continent, ont été présentées mercredi par le ministre de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme, Reyes Maroto. 

Il s’agit d’"une stratégie qui répond à un besoin : accroître l'interrelation économique et commerciale entre les deux régions", a précisé Maroto à l'occasion d’une journée de débat sous le thème "L'Afrique, un horizon d'opportunités".

Le continent africain va connaître une croissance démographique avec une plus grande capacité de consommation, ce qui en fait un marché à fort potentiel pour les investissements étrangers, a-t-elle poursuivi.

Dans ce contexte, la ministre a ajouté que la présence des entreprises espagnoles sur le continent africain est notable, notant que ces sociétés ont contribué au développement de projets pertinents dans des secteurs tels que l'énergie, l'automobile, les transports, les infrastructures hydrauliques et environnementales, l'ingénierie et le conseil, la construction, le tourisme et l'agro-industrie.

Le gouvernement travaille avec la Commission européenne sur diverses initiatives visant à renforcer les relations commerciales avec le continent africain. Tout d'abord, a relevé Mme Maroto, le plan européen d'investissement étranger, présenté lors du 5e sommet Union africaine-Union européenne en 2017, qui vise à stimuler l'investissement privé en Afrique en fournissant des fonds de l'UE pour des projets d'investissement. 

Deuxièmement, un processus a été engagé pour approfondir les accords de partenariat économique signés avec différentes régions d'Afrique afin de parvenir à une plus grande intégration économique par le biais du commerce, a rappelé la ministre.

La Commission européenne a proposé de travailler sur une nouvelle stratégie pour le continent africain qui appelle à une coopération intensifiée dans cinq domaines clés : transition verte, transformation numérique, croissance durable et emploi, paix et gouvernance, migration et mobilité, a conclu Mme Maroto.