Menu
           

Karim Debbar, DG de Glovo Maroc : il veut démocratiser la livraison à domicile au Maroc


Samedi 20 Octobre 2018 Par Roland Amoussou




A 28 ans, Karim Debbar a déjà une riche carrière à son compte. Après avoir roulé sa bosse dans les multinationales installées dans le royaume, ce jeune marocain, très féru d’innovations et de nouvelles technologies, a récemment été nommé directeur général de Glovo Maroc, filiale marocaine de la société espagnole Glovo. Karim Debbar ambitionne d’accélérer l’activité de l’entreprise sur le marché marocain, et même au-delà des frontières du pays.

Ce jeune marocain vient de prendre les commandes de la société espagnole Glovo au Maroc. Sa mission, développer les activités de la filiale marocaine. Et bien sûr, Glovo nourrit de grandes ambitions pour le marché marocain. À peine installé, le spécialiste de la livraison à domicile entend, en effet, accélérer son expansion au Maroc et aussi viser d’autres marchés. Tel un combattant, Karim Debbar, DG de Glovo Maroc, se dit prêt pour relever ce défi. « Ma priorité en ce sens est vraiment de proposer à nos utilisateurs et à nos partenaires la meilleure expérience client possible », explique le jeune DG de 28 ans. « Mon ambition première est de faciliter la vie aux Marocains et de mettre à leur portée tous les avantages de Glovo dans leurs villes respectives. J’ai aussi la volonté de contribuer à créer des opportunités économiques pour les milliers de Glovers qui travaillent avec nous », poursuit-il. Après seulement trois mois d’activité, Glovo Maroc livre déjà des milliers de commandes par mois avec une croissance mensuelle de 70%. « Glovo Maroc offre un service de demande d’achat, de prise en charge et de livraison via une application mobile à partir de 15 DH. Le service de livraison est actuellement disponible sur Casablanca, et assuré en quelques minutes par des coursiers indépendants, appelés Glovers », tient à rappeler Karim Debbar.

Expansion au Maroc

Force est de souligner que l’offre de livraison de Glovo Maroc couvre l’express shopping auprès des grandes surfaces, les cadeaux (fleurs et produits des boutiques high-tech), les produits d’hygiène (hors médicament), la restauration, de même que la possibilité de mise à disposition d’un coursier à la demande. Aujourd’hui, Glovo Maroc dispose de pas moins de 600 livreurs. « Il suffit aux candidats intéressés de disposer du statut d’auto-entrepreneur et d’avoir une moto. Une fois ce statut obtenu, le Glover bénéfice d’une formation de deux heures pour démarrer son activité en tant que partenaire Glovo », explique le jeune patron de 28 ans. Une sorte de Uber de la livraison à domicile donc. « J’ai toujours été passionné par les nouvelles technologies qui ont un impact positif sur la vie des gens, qui rendent leur quotidien plus simple et plus pratique à vivre. En rejoignant Glovo, j’ai désormais l’ambition de faire apparaître nos fameux sacs jaunes partout à Casablanca, et je l’espère très prochainement partout au Maroc », confie Karim Debbar. Né à Casablanca le 14 février 1990, le DG de Glovo Maroc a roulé sa bosse dans les multinationales du royaume. Il a en effet commencé sa carrière en 2012 dans une multinationale à Casablanca, spécialisée dans les produits de grande consommation, en tant que « Market Intelligence Analyst ».

Un enfant de l’école publique marocaine

Il quitte ce poste un an plus tard et devient consultant en stratégie pour une autre entreprise internationale, en travaillant notamment sur des sujets qui touchent de près les sociétés leaders au Maroc. Il reste à ce poste pendant deux ans. « En 2016, j’ai concrétisé ma passion pour les nouvelles technologies en collaborant avec Google sur des projets de politique publique. Par la suite, j’ai rejoint Uber au poste de City Launch, Operations & Logistics Manager», détaille Karim Debbar. «J’ai réalisé l’essentiel de ma carrière au sein d’entreprises internationales, mais toujours au Maroc. Cette expérience m’a permis de parfaitement saisir toute la portée internationale que peut avoir une organisation, tout en travaillant avec les meilleurs talents de tous les coins du monde », raconte le natif de Casablanca. Son parcours scolaire, il l’a essentiellement effectué à Ait Ourir, petite ville située au pied de l’Atlas, à une trentaine de kilomètres de Marrakech. Et, c’est là qu’il a obtenu son BAC en sciences de la vie et de la terre en 2008, avec les honneurs. «J’ai ensuite poursuivi mes études à Ifrane, à l’université Al Akhawayn, dont je suis sorti diplômé en Administration des Affaires en 2013», conclut-il. 
Bio Express

1990 : Naissance à Casablanca

2008 : BAC en sciences de la vie et de la terre

2013 : Diplômé en Administration des Affaires de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane

2018 : Nomination en tant que Directeur général de Glovo Maroc

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
Source




View my Flipboard Magazine.