eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Rss
Video



              
MAP | Reproduit ici le Mercredi 10 Juillet 2019 à 22:13

Karim Adyel, premier juriste marocain nommé arbitre au TAS




Rabat- Le Marocain Karim Adyel a été officiellement nommé en qualité d’arbitre au sein du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), et ce en marge de la réunion du Conseil international de l’Arbitrage sportif (CIAS), tenue récemment à Lausanne.
Maître Adyel devient ainsi le premier juriste marocain à occuper ce prestigieux poste au sein du TAS.
Après cette nomination, M. Adyel s’est montré satisfait de représenter le Maroc au sein de l’instance arbitrale Internationale suprême en matière de justice sportive.
“Ma passion pour le droit du sport et ma spécialisation en la matière proviennent de mon amour pour le sport, d’autant plus que j’étais un tennisman aux années 80”, a-t-il fait savoir à la MAP, lui qui est titulaire d’un master 2 professionnel en droit du sport à la Sorbonne en 2013.
Il a ajouté que l’arbitre (le juge) doit disposer de plusieurs qualités, en l’occurrence la “neutralité, la confidentialité, la discrétion et la compétence professionnelle”, ainsi que l’impartialité dans ses rapports avec toutes les composantes sportives aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.
Le CIAS est composé de vingt membres juristes expérimentés. Quatre membres sont désignés par les Fédérations Internationales (FI), quatre par l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), quatre par le Comité International Olympique (CIO), quatre membres par les douze membres du CIAS après des consultations appropriées, en vue de sauvegarder les intérêts des athlètes et quatre sont désignés par les seize membres du CIAS choisis parmi des personnalités indépendantes des organismes désignant les autres membres du CIAS.



Nouveau commentaire :

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!