Courrier International le Mercredi 6 Mai 2020

Israël promet de poursuivre ses opérations en Syrie jusqu’au retrait de l’Iran




Téhéran “n’a rien à faire en Syrie […] et nous n’arrêterons pas tant qu’ils [les Iraniens] n’auront pas quitté” le pays, a déclaré mardi le ministre de la Défense Naftali Bennett, après une série de frappes imputées à l’armée israélienne en territoire syrien. Le dirigeant israélien n’a toutefois pas revendiqué explicitement les raids que médias d’État syriens et ONG ont attribués à l’aviation israélienne et qui ont fait 14 morts, lundi soir, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Naftali Bennett dit craindre de voir les forces proiraniennes s’enraciner dans le sud de la Syrie, notamment dans le Golan, à la frontière israélienne. Une source issue du renseignement dans la région a déclaré à Al Jazeera  qu’Israël avait intensifié ses raids en Syrie à un moment où l’attention du monde et des acteurs de la région “était distraite par la pandémie de coronavirus”.