eMouaten : Bulletin de Veille


Mohamed BOUZAKRI - MAP le Lundi 9 Mars 2020

Houda Lakrati, une success-story marocaine au Mali




Bamako – Enthousiaste, ambitieuse et animée par le désir d’investir son bagage académique et son expérience professionnelle dans les domaines du commerce et du marketing, Houda Lakrati s’impose désormais comme une véritable success-story de la femme marocaine au Mali.

Grâce à sa persévérance et son travail laborieux, Mme Lakrati munie de son envie de réussir et de se prendre en main, parvient à s’ériger en modèle d’une intégration réussie dans le pays hôte, illustrant l’image de la femme marocaine qui reste hautement attachée à ses racines et fière de son identité.

Cette lauréate de l’École Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) de Settat, a su se frayer le chemin et lancer son projet +Noor Shop+, commerce spécialisé dans la vente de produits purement marocains et ce au grand bonheur des Maliens et aussi des Marocains installés au Mali.

Situé dans l’un des quartiers huppés de la capitale Bamako, +Noor Shop+ propose des marques de qualité avec des prix attractifs. Les visiteurs (hommes et femmes) peuvent y trouver notamment des produits cosmétiques, de terroir et de l’artisanat ainsi que des habits traditionnels en particulier le caftan et la Djellaba, fortement enracinés dans le patrimoine culturel millénaire du Royaume.

Il s’agit précisément de produits du terroir à tendance cosmétique ou alimentaire et qui constituent une filière fortement présente et plus vivace que jamais dans le secteur de l’artisanat marocain.

Il est question aussi de Henné, ghassoul, savon noir, huiles essentielles ainsi que des produits naturels soigneusement sélectionnés et qui apportent une perspective unique de ressourcement et de relaxation.

+Noor Shop+ propose également, l’huile d’argan, reconnue dans le monde entier et qui constitue un trésor de la nature utilisé depuis des siècles par les femmes pour ses vertus cosmétiques exceptionnelles.

Fidèle à sa devise dans la vie : travail, persévérance et optimisme, Mme Lakrati, a confié à la MAP qu’après ses études à l’ENCG, elle a intégré le marché d’emploi et exercé dans plusieurs sociétés au Maroc et ce avant de prendre le chemin vers le Mali.
“En réalité, je suis venue au Mali pour rejoindre mon mari, haut cadre dans une entreprise marocaine implantée dans ce pays, a-t-elle précisé, ajoutant qu’” après quelque mois d’installation, j’ai commencé à vendre différents produits d’origine marocaine via les réseaux sociaux, et rapidement j’ai constaté que je suis devant un marché porteur et qu’il fallait y absolument investir”.
“Ainsi et quelque mois plus tard, j’ai lancé la boutique +Noor Shop+ pour la promotion de nos produits marocains et dont je suis trop fière”, a souligné Mme Lakrati avec détermination et enthousiasme.

Interrogée sur la recette permanentant de concilier avec brio entre son activité commerciale et ses tâches familiales, Mme Lakrati mère de trois enfant, estime que pour réussir cette mission, elle s’attache fermement à sa devise : être une “bonne” maman, et un “bon” Manager.

Evoquant ses ambitions futures, Mme Lakrati note qu'”après 3 ans, +Noor Shop+ a pu se faire un nom de renommée au sein du marché de l’habillement traditionnel et cosmétique, et je compte ouvrir de nouvelles antennes dans d’autres villes du Mali comme Sikadso et Kayes, et par la suite, s’étendre à d’autres pays de la sous-région comme le Burkina Faso et le Togo”.

Au sujet des conditions de l’installation au Mali, elle a indiqué qu’il s’agit d’”un pays qui regorge d’opportunités, ouvert aux étrangers qui souhaitent s’installer et investir, soulignant que et “le peuple malien est très accueillant, réceptif, et qui, d’après mon expérience, est très intéressé par la culture marocaine”.

Commentant la journée mondiale du 8 mars, Mme Lakrati a souligné qu’il s’agit d’une occasion pour célébrer les avancées dans la promotion de la situation de la femme de par le monde et en particulier au Maroc où des progrès notables ont été réalisés notamment en matière de droits et d’égalité des genres.

“La femme marocaine peut se sentir fière de ce qu’elle est devenue, une femme combattante, compétente et polyvalente, que ce soit au sein de son foyer pour celle qui a choisi de s’occuper de sa famille, ou à l’extérieur pour celle qui veut s’épanouir et sortir des clichés qui hantent notre vie “, a-t-elle fait observer avec une grande fierté.

“La femme marocaine est devenue très indépendante, prête à relever les défis et capable de surmonter les difficultés, je le sais de par mon expérience et celles des femmes que j’ai croisé au Mali, qui se sont aventurées à quitter leur pays pour venir investir et exporter leur savoir savoir-faire au-delà des frontières”, a-t-elle ajouté..

Elle se dit fière de voir de nombreuses femmes marocaines qui se sont distinguées sur la scène nationale et internationale dans tous les domaines.

A travers sa présence, ses activités, son engagement et sa ferme détermination, Houda Lakrati reflète ainsi l’image de la femme marocaine courageuse et engagée pour bien représenter son pays à l’étranger.