Menu
              
Rédaction du HuffPost Maroc | Reproduit ici le Jeudi 6 Décembre 2018 à 12:51

Finance participative: Le ministère de la Justice signe un partenariat avec la Banque islamique de développement




Le siège de la Banque islamique de développement à Jeddah, en Arabie saoudite.

ÉCONOMIE - Le ministère de la Justice a signé, mercredi à Rabat, un mémorandum d’entente avec l’Institut islamique de recherche et de formation (IIRF), relevant du groupe de la Banque islamique de développement (BID), sur la formation dans le domaine des principes et des contrats de la finance participative, aussi connue sous le nom de “finance islamique”.

Mohamed Aujjar, ministre de la Justice, a indiqué que ce partenariat permettra d’organiser des sessions de formation au sein de l’Institut supérieur de magistrature au profit des magistrats, des avocats, des greffiers et des adouls.

Des sessions qui serviront à les initier à la finance participative, ses particularités juridiques et ses aspects pratiques, mettant l’accent sur l’importance de multiplier les échanges et le partage des connaissances, notamment celles relatives au système judiciaire. “L’entrée en vigueur du régime juridique des banques participatives constitue un nouveau défi pour les différents acteurs dans le domaine de la justice”, a expliqué Aujjar.

Selon le directeur du Bureau régional du groupe de la Banque islamique de développement (BID), Elwalid Abdelaal Hamour, le Maroc dispose du climat juridique, économique et institutionnel adéquat pour développer la finance participative, ainsi que de toutes les conditions nécessaires pour assurer la réussite de ce secteur.

Le directeur de la BID a également salué la coordination totale entre les différentes institutions du Royaume, notamment Bank Al-Maghrib, le Conseil supérieur des oulémas, le ministère de la Justice, le ministère de l’Economie et des finances, la Caisse centrale de garantie, les banques commerciales et le secteur de l’assurance, ainsi que les universités et les instituts de recherche.



Source : https://www.huffpostmaghreb.com/entry/finance-isla...


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!

Le Fil | Communiqué de presse | Captures


NOUS SUIVRE
Facebook
Twitter
Instagram
Flipboard
Rss
Newsletter