Menu
Derniers tweets
Mali : interventions policières contre l'opposition, fortes tensions à Bamako https://t.co/yed6cMHCYt

Bulletin de Veille

              
29 Avril 2020 - Par Rachid MAMOUNI - MAP NEWSLETTERS

Etat d’urgence: Le Maroc réfute les rumeurs




L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber, a démenti mardi de manière formelle et catégorique les informations relayées par certains organes de presse au sujet d’allégations attribuées à la Haute commissaire aux Droits de l’Homme concernant la situation des droits de l’Homme dans le cadre de l’état d’urgence décrété dans le Royaume.

“Certains organes de presse ont fait état d’un supposé communiqué de presse officiel de Madame Michelle Bachelet, Haute commissaire aux Droits de l’Homme, publié le 27 avril 2020, faisant référence à une liste de pays, dont le Maroc, où des dépassements auraient été observés, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures d’urgence sanitaire pour faire face à la propagation du Coronavirus”, a précisé M. Zniber dans une déclaration à la MAP.

L’ambassadeur a qualifié ces informations de totalement infondées, notant que le communiqué officiel que Madame Bachelet a publié le 27 avril ne comporte aucune indication ou référence au Maroc.

“Il sied de préciser également à cet égard qu’en effet, les responsables du Haut-commissariat aux Droits de l’Homme, dont Mme Georgette Gagnon, directrice des opérations et de la coopération technique, ont animé, par visioconférence, un point de presse citant une liste de plus de 80 pays où ont été opérées des arrestations et interpellations”, a poursuivi le diplomate.

Mme Gagnon “s’est contentée d’indiquer que parmi tous ces pays, nommément listés, il y a eu des interpellations au Maroc pour violation des règles de confinement tel que stipulé par le décret sur la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire dans le Royaume”, a fait observer M. Zniber.

“Ainsi, les informations erronées de supposées violations, véhiculées par ces organes de presse, sont dénuées de tout fondement et ne figurent dans aucun document officiel du Haut-commissariat aux Droits de l’Homme”, a-t-il souligné.

Il a rappelé que, “de l’aveu de plusieurs États et organisations internationales concernées, les mesures entreprises par le Maroc pour endiguer la propagation du Coronavirus sont proactives, efficaces, transparentes et en totale conformité avec l’État de droit et le respect des droits humains”.




Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!

Twitter
Facebook
Mobile
Rss