Menu
eMouaten : Confidences sur les études du roi Mohammed VI (VIDEO) https://t.co/8DmzCgS6Ag

eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Newsletter
Rss



              
Courrier International | Reproduit ici le Jeudi 10 Janvier 2019 à 13:00

Espagne : vers une alternance “historique” en Andalousie




Le Parti populaire (PP, droite) et Ciudadanos (centre droit) ont obtenu mercredi le soutien du parti d’extrême droite Vox, qui leur était indispensable pour pouvoir gouverner l’Andalousie. À l’issue d’un accord conclu avec le PP, Vox – qui a fait son entrée au Parlement de la région la plus peuplée d’Espagne le 2 décembre  – a accepté de soutenir cette coalition sans y participer.

Ce compromis compte 37 points, et ne reprend pas les propositions les plus polémiques du Vox. “Et maintenant ? interroge ABC.  La présidente du Parlement andalou, Marta Bosquet, doit entamer jeudi les négociations pour désigner un candidat à l’investiture. “Si tout se passe comme prévu”, celle-ci aura lieu le 16 janvier.

Mais avec l’appui de l’extrême droite, le nom du vainqueur est déjà connu, explique le quotidien espagnol, à l’instar des autres grands médias du royaume : “Les mathématiques dictent que c’est (le candidat du PP Juan Manuel) Moreno qui deviendra président” de l’Andalousie. L’alternance mettra fin à trente-six ans de règne du Parti socialiste. “Un changement historique”, relève le journal, puisque la région n’a connu aucune autre formation à sa tête depuis l’avènement de la démocratie.