Courrier International le Vendredi 22 Mars 2019

Donald Trump soutient la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan




Dans un tweet publié jeudi, le président américain a estimé que cette région annexée par l’État hébreu en 1981 avait “une importance stratégique pour l’État d’Israël et la stabilité régionale”. Rompant avec la position des États-Unis depuis des décennies et celle de l’ensemble de la communauté internationale, il a affirmé qu’il était “temps” pour Washington “de reconnaître pleinement la souveraineté d’Israël sur le Golan”. On ignore quand cette décision de Donald Trump sera officialisée. À l’approche d’élections législatives israéliennes à l’issue incertaine, cette déclaration du président américain est un vrai coup de pouce pour Benyamin Nétanyahou, qui la réclamait haut et fort. “Ce timing est loin d’être une coïncidence”, analyse le journaliste du quotidien Ha’Aretz Anshel Pfeffer  en rappelant que le Premier ministre israélien est confronté depuis lundi à de nouvelles accusations de corruption de la part de son principal rival, l’ancien chef d’état-major Benny Gantz. “La meilleure chose dans ce cas, c’est d’avoir un ami qui compte 59 millions d’abonnés sur Twitter pour faire diversion”, ironise-t-il.