eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Rss
Video



              
| Reproduit ici le Mercredi 21 Août 2019 à 16:08

Dettes. Combien le Maroc doit-il à la Russie ?




Moscou : Ces données sont classifiées top-secret en Russie et sont non dévoilées au Maroc, mais le groupe russe RBC, a tenté d’en esquisser les contours. 

Le Maroc compte-t-il parmi les grands débiteurs de la Russie ? Quels seraient les montants de sa dette envers l’empire eurasiatique et quels secteurs, cette dette a-t-elle servi au financement ?

En effet, le groupe médiatique russe, RBC – RosBiznesKonsalting (Группа компаний «РБК», РосБизнесКонсалтинг) a tenté une grande première en Russie : dévoiler la liste des pays débiteurs de la Russie et les montants de la dette pour chacun d’eux.

RBC, qui a publié les résultats de son enquête basées sur l’étude de documents de la douma russe et sur certains rapports gouvernementaux russes et étrangers, a pu dresser une première liste non exhaustive de pays débiteurs et de montants de leurs dettes.

Grosso-modo, indique RBC, Dix-sept pays doivent à la Russie un total de 27 milliards de dollars, la plupart de ces prêts russes étant consentis au moyen d’achats d’armes ou sont des prêts politiques non déclarés.

Ces dix-sept pays, indique la même source, seraient les plus grands débiteurs de la Russie. Ils sont généralement des alliés politiques de Moscou, comme la Biélorussie, l’Inde, la Chine, le Venezuela, Cuba ou la Hongrie. Mais grande surprise, le Maroc figure aussi parmi ce groupe des dix-sept.

Selon le rapport de RBC, il n’a pas été possible de déterminer exactement le montant de la dette du Maroc due à la Russie, mais le royaume avec la Chine partageraient le montant de 13 milliards de dollars devant être remboursés à la Russie, avec néanmoins la probabilité que la part de la Chine dans ce montant, serait nettement plus grande que celle du Maroc, vu le volume des importations militaires chinoises en provenance de Russie.

Selon RBC, si il est peu probable que la dette marocaine envers la Russie, soit un prêt politique, l’endettement de Rabat envers Moscou serait au titre de créances militaires.

Pourtant les achats d’armements russes par le Maroc, ces dernières années, n’ont jamais été de grands volumes. 

En 2006, en marge de la visite du président Vladimir Poutine au Maroc, les Forces Armées Royales – FAR avait acheté pour une centaine de millions de dollars, des systèmes de défense aérienne, 2К22М1 Tunguska:

Des rapports médiatiques russes, citant des responsables au ministère de la défense russe, avaient, des années plus tard, fait état de l’achat par le Maroc, de nombres indéterminés de véhicules de combat d’infanterie, BMP3: 

Et de système d’artillerie lourde automoteur, Msta-S:

Ces contrats n’ont jamais été confirmés officiellement à Rabat ni à Moscou et même s’ils l’étaient, leurs montants ne se compteraient pas en milliards de dollars. 

A noter qu’une grande partie des prêts russes aux pays étrangers va au financement des centrales nucléaires que la Russie construit dans des pays comme la Turquie et l’Egypte. 

Les russes avaient en 2006 proposé au Maroc de lui construire une centrale nucléaire et en 2007, la France de Sarkozy avait fait la même proposition au royaume, sauf que pour le gouvernement marocain, il faudrait peut être attendre l’approche de l’horizon 2030 avant de songer à intégrer le nucléaire au mix énergétique. 



Source : https://www.lemag.ma/le-fil/c/0/i/36566915/dettes-...

Tags : emouaten


Nouveau commentaire :

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!