eMouaten : Bulletin de Veille


zdnet le Mercredi 15 Mai 2019

Dans une première, Israël répond aux pirates du Hamas par une frappe aérienne



L'armée israélienne a déclaré qu'elle avait bombardé un bâtiment abritant les cyber-forces du Hamas.


Pour la première fois, Israël a eu recours à la force militaire brutale pour répondre à une cyberattaque du Hamas, trois ans après que l'OTAN ait proclamé "cyber" un champ  de bataille officiel  de la guerre moderne.

La réponse "à la bombe" a eu lieu samedi lorsque les Forces de défense israéliennes (IDF) ont lancé une attaque aérienne contre un bâtiment dans la bande de Gaza. Ils ont affirmé qu'il hébergeait des cyber-agents du Hamas, qui se livraient à une cyberattaque contre le "cyberespace" israélien.

"Nous étions toujours devant eux", a déclaré le brigadier général D., responsable de la division de cyberdéfense de Tsahal. "Au moment où ils ont essayé de faire quelque chose, ils ont échoué."

Les responsables israéliens n'ont révélé aucun détail sur la cyberattaque du Hamas. Cependant, ils ont déclaré qu'ils avaient d'abord arrêté l'attaque en ligne et qu'ils avaient réagi par une frappe aérienne.

"Après avoir traité de la dimension cybernétique, l'armée de l'air l'a abordée dans la dimension physique", a déclaré le porte-parole de Tsahal, Brig. Général Ronen Manlis. "Pour le moment, le Hamas n'a pas de cyber-capacités opérationnelles". Source et Suite