Menu
              
Courrier International | Reproduit ici le Mercredi 13 Mars 2019 à 10:33 modifié le Mercredi 13 Mars 2019 à 10:34

Dans l’est de la Syrie, 3 000 djihadistes se sont rendus aux Forces démocratiques syriennes, soutenues par Washington


Les gens font leurs achats dans un marché de fortune à l'intérieur du camp de réfugiés d'Al-Hawl. Photo: Achilleas Zavallis / Le Gardien
Les gens font leurs achats dans un marché de fortune à l'intérieur du camp de réfugiés d'Al-Hawl. Photo: Achilleas Zavallis / Le Gardien
Les bombardements ont par ailleurs repris de plus belle en fin de journée mardi contre le dernier réduit du groupe État islamique (EI). Du “califat” autoproclamé en 2014 sur de larges pans de territoire à cheval entre la Syrie et l’Irak, il ne reste aujourd’hui aux djihadistes de l’EI qu’un tout petit secteur du village de Baghouz, où sont dressées des tentes, près de la frontière irakienne.

Une vidéo du groupe EI diffusée mardi et analysée par The Guardian  montre un petit groupe de combattants rassemblés autour d’une marmite de nourriture. “Des images qui contrastent avec les vidéos léchées diffusées par le groupe EI” lors de ses premières années d’existence, note le quotidien britannique.


Le Fil | Bulletins du jour | Communiqué de presse


Facebook
Twitter
Rss
Newsletter