eMouaten : Bulletin de Veille


le Lundi 19 Février 2018

Châtiment - Après la peine capitale pour la marocaine Lamiae... L'Irak exécute une femme turque liée à Daesh




Un tribunal irakien a condamné à mort lundi une femme turque pour appartenance à l’Etat islamique Daesh, dans un deuxième jugement contre un étranger, après l’exécution de la peine capitale pour la marocaine « Lamiae » portant la nationalité allemande.

Un porte-parole de la Cour pénale centrale de Bagdad a déclaré lundi dans un communiqué que le tribunal avait condamné à mort une femme turque pour appartenance à l’Etat islamique Daesh.

« Le tribunal a prononcé 10 condamnations à perpétuité pour 10 femmes après avoir été reconnues coupables de terrorisme et la condamnation à mort exécuté par pendaison pour une autre terroriste ayant la nationalité turque », a déclaré le juge Abdel Sattar Kaffour.

En janvier, un tribunal irakien a condamné à mort une Allemande d’origine marocaine, après avoir suivi ses accusations d’appartenance à l’organisation « Daesh » en Syrie et en Irak, en lui fournissant une assistance.

Abdel Sattar Kaffour, le porte-parole du tribunal, dans des déclarations aux agences de presse que la condamnation à mort a été pendu parce que « l’accusée a fourni un soutien logistique, a aidé l’organisation terroriste dans la perpétration de leurs actes criminels, et a été reconnue coupable d’avoir participé à l’attaque contre les forces militaires irakiennes. » Le juge a ajouté que l’accusée « avait admis pendant l’enquête qu’elle voyageait d’Allemagne en Syrie, puis en Irak, et qu’elle était accompagnée de ses filles qui ont épousé des membres de l’organisation terroriste ».

Des médias allemands ont rapporté que la «djihadiste» avait été détenu à Bagdad avec trois Allemandes, qui avaient été emprisonnés dans les jours qui ont suivi la libération de Mossoul, le 10 juin dernier, où les diplomates allemands ont pu se rendre visite à elle.


Source : http://article19.ma/accueil/archives/87777...