eMouaten : Bulletin de Veille


MAP le Mardi 4 Février 2020

Casablanca: Lancement de “Santé Chamil”




Sanad Assurances a lancé, en coopération avec la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), “Santé Chamil”, une assurance maladie complémentaire, destinée aux retraités de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites (CIMR) bénéficiant déjà de l’assurance maladie obligatoire de la CNSS (AMO).

“Nous sommes ravis de ce partenariat entre Sanad Assurances et la CNSS, qui permet à nos allocataires de souscrire plus facilement à une assurance maladie complémentaire à travers le prélèvement à la source de la prime d’assurance, et de bénéficier de la déduction fiscale de ces primes”, a annoncé le Président directeur général de la CIMR, Khalid Cheddadi, lors de la conférence de presse dédiée au lancement de “Santé Chamil”.

“Les retraités qui vont adhérer à cette couverture pourront bénéficier d’un taux de remboursement de 85% des frais engagés et pourront également accéder à cette assurance sans limitation d’âge et la conserver pendant toute leur vie”, a-t-il expliqué, notant que le fonctionnement de cette assurance est “très fluide” parce que le retraité aura à déposer un seul dossier auprès d’une agence de la CNSS et recevra son remboursement sur son compte bancaire comportant à la fois l’AMO et l’assurance maladie complémentaire.

Quant au directeur général adjoint de Sanad Assurances, Azzedine Belammari, il s’est félicité de la qualité de cette prestation dite “innovante” ayant pour objectif d’offrir aux retraités de la CIMR une assurance maladie complémentaire qui à la fois peut être souscrite en ligne et qui permet surtout pour la première fois au Maroc d’accéder aux remboursements dans le cadre d’un guichet unique.

“En travaillant conjointement avec nos partenaires sur la conception de Santé Chamil, notre préoccupation majeure était d’offrir aux retraités, une assurance maladie complémentaire à la fois performante et facile à gérer”, a-t-il souligné.

Et d’ajouter que le guichet unique, fruit de ce partenariat avec la CNSS, le prélèvement à la source de la CIMR et le service en ligne à disposition de l’adhérent sont des éléments clés pour être aux côtés de l’assuré et lui offrir le meilleur produit et la meilleure qualité de service.

De son côté, Abdellatif Mortaki, Directeur général par intérim de la CNSS a estimé que ce partenariat confirme la volonté d’offrir le meilleur aux assurés. “Par ce partenariat, nous atteignons deux objectifs : d’abord, l’amélioration significative du taux de remboursement des frais engagés par nos assurés communs en réduisant au maximum le restant à leur charge, et ensuite, la mise en place d’un service de qualité à travers le guichet unique, qui évite à nos assurés communs de s’adresser à la fois à la CNSS et à SANAD Assurances”, a t-il fait savoir.

L’offre “Santé Chamil” vient compléter l’assurance maladie obligatoire de la CNSS (AMO), en réduisant de manière significative la part qui reste à la charge de l’adhérent lors du remboursement de ses frais médicaux et pharmaceutiques, ses frais d’hospitalisation médicale ou chirurgicale, ses soins dentaires et la maternité.

Ledit produit est destiné à couvrir les retraités de la CIMR sans limite d’âge, ainsi que leurs conjoints et leurs enfants à charge. Cette couverture complémentaire offre à l’assuré une liberté et une souplesse pour choisir les prestataires de soins au Maroc et à l’étranger.

Conçue pour les retraités de la CIMR bénéficiant de l’AMO, Santé Chamil est une offre unique et avant-gardiste d’assurance maladie complémentaire sur le marché marocain. Il s’agit d’un produit innovant qui se démarque par son processus simplifié et son guichet unique permettant autant une seule déclaration, qu’un seul remboursement par dossier maladie.

En souscrivant à Santé Chamil, l’adhérent allocataire de la CIMR bénéficie d’une déduction du montant de la prime payée de l’assiette de cotisation à l’impôt sur le revenu. Ce qui lui permettra d’économiser jusqu’à 38% du montant de sa prime d’assurance.

Ce processus se fait également de manière systématique auprès de la CIMR, organisme qui verse les allocations aux assurés concernés, prélève la mensualité de la prime d’assurance et gère sa déduction de l’IR à la source.