Xinhua le Mercredi 29 Juillet 2020

(COVID-19) Afrique : 34 pays appliquent une fermeture totale des frontières en raison de la pandémie




Addis-Abeba - Le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) a déclaré mardi que 34 pays appliquaient une fermeture totale des frontières en raison des inquiétudes liées à la propagation rapide du COVID-19 en Afrique. Dans sa dernière mise à jour de la situation, l'agence spécialisée de la Commission de l'Union africaine (UA) composée de 55 membres a révélé que 34 pays appliquaient toujours une "fermeture totale des frontières" tandis que 11 autres ont instauré des restrictions d'entrée et de sortie du territoire pour lutter contre le virus.

Le CDC Afrique a aussi souligné que 34 pays ont mis en place un couvre-feu pour tenter de stopper la propagation du virus infectieux. Il a néanmoins précisé que 31 pays assouplissaient les mesures de lutte contre le COVID-19 en autorisant davantage de déplacements à l'extérieur du domicile, la réouverture de certains commerces et des "rassemblements limités" pour les institutions religieuses. En date de mardi après-midi, le nombre de cas confirmés de COVID-19 sur le continent africain est monté à 859.237 tandis que le bilan des décès dus à la pandémie s'est alourdi à 18.160 morts, selon les derniers chiffres du CDC Afrique.

L'agence a précisé que 506.534 personnes qui avaient été testées positives au nouveau coronavirus s'étaient rétablies à ce jour. Selon le CDC Afrique, certains pays africains autorisent toujours le transport des marchandises et de l'aide d'urgence à destination ou au départ de leurs pays respectifs et plusieurs membres de l'UA permettent à leurs citoyens et résidents d'entrer sur leur territoire, mais l'ensemble des frontières est globalement fermé. L'agence continentale a aussi rappelé que 13 pays appliquaient toujours un confinement national en restreignant les déplacements non-essentiels sur leurs territoires respectifs. Un confinement partiel est en cours dans 22 pays africains, selon le CDC Afrique. Il a fait savoir que 54 pays africains limitaient les rassemblements publics et que 36 pays avaient fermé les institutions scolaires au niveau national. Alors que les efforts se multiplient pour limiter la propagation du COVID-19 sur le continent, 41 pays obligent leurs habitants à porter un masque dans les lieux publics, a ajouté le CDC Afrique.