MAP le Mercredi 1 Juillet 2020

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines




Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 1er juillet :
Bulletin quotidien d'informations économiques africaines
Côte d'Ivoire-assainissement-financement

Le gouvernement ivoirien a adopté mardi en conseil des ministres extraordinaire à Abidjan, un décret portant ratification d'un accord de prêt d'un montant de 188,7 milliards F CFA conclu le 19 juin 2020 entre l’Association internationale de développement et la République de Côte d’Ivoire en vue du financement du projet d’assainissement et de résilience urbaine (PARU).

Ce projet vise d’une part à réduire les risques d’inondation dans les zones vulnérables du district autonome d’Abidjan ainsi que des principales villes de l’intérieur du pays et d’autre part à améliorer la gestion des déchets solides dans les municipalités concernées, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré.

Selon Sidi Touré, ce projet comprend la construction de nouveaux systèmes de drainage primaire et secondaire et la réhabilitation de ceux existants, la réalisation de travaux routiers associés au drainage et le réaménagement de certaines zones de rétention d’eau.

Côte d'Ivoire-aviation

La compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire a reçu 14 milliards de francs CFA (24,09 millions de dollars) de la part du gouvernement ivoirien pour la maintenir à flot.

Selon son PDG partant, René Decurey, la compagnie prendra également possession d’un nouvel Airbus A320neo en octobre prochain, le 11e avion de sa flotte.

Après une suspension de ses vols durant trois mois en raison de la pandémie covid-19, la compagnie nationale ivoirienne a repris ses vols intérieurs depuis ce vendredi 26 juin.

La reprise des vols internationaux, principalement dans la sous-région et en Afrique centrale, est prévue pour le 1er juillet.

Gabon-ports

La situation nette de l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag) s’est établie en 2019 à 69,05 milliards de francs (105,2 millions d’euros), en hausse significative de 20% par rapport à 2018, rapporte le site d’information économique +directinfosgabon+.

Les bénéfices ont enregistré une forte hausse de 74 pc pour atteindre 664 millions de francs (1,01 million d’euros), explique la même source qui cite le rapport d’activités du Conseil d’administration de l’Office.

RDC-industrie

Le gouvernement congolais, à travers le ministère de l'Industrie et le Fonds pour la Promotion des Industries (FPI) apportent un soutien financier aux entreprises congolaises pour atténuer les impacts négatifs de la maladie à coronavirus.

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, a procédé lundi à Kinshasa à la remise des chèques au 2ème groupe d’opérateurs économiques. Parmi les bénéficiaires de cet accompagnement du FPI figurent les entreprises telles que Strategos avec sa minoterie implantée dans la province du Kwilu et l’alimentation du Kivu qui approvisionne Kinshasa en denrées alimentaires de bonne qualité produites sur place en RDC.

Les opérateurs économiques oeuvrant dans le secteur du transport et commerce dont, la société de transport fluvial et les compagnons de Daniel ont quant à eux bénéficié de la 2e partie du financement.

Rwanda-Horticulture

Les recettes annuelles des exportations rwandaises d'horticulture devraient atteindre 130 millions de dollars d’ici 2024, a déclaré Jean Marie Vianney Munyaneza, la responsable de la diversification et des produits à l'Office national de développement des exportations agricoles (NAEB).

D’après l’Office national, les exportateurs rwandais s’apprêtent à s’ouvrir sur de nouveaux marchés internationaux, notamment ceux de Dubaï, de la Chine et de l'Afrique du Sud.

Les exportations horticoles du Rwanda sont dominées par l’oignon, les haricots, la tomate, les carottes, les aubergines, le poivron et les champignons.

Kenya-télécoms

Le pourcentage de personnes possédant un téléphone mobile au Kenya s'élève à 62%, indiquant une opportunité de croissance importante pour les fournisseurs de services mobiles. La statistique, qui ne prend pas en compte la possession de plusieurs cartes SIM dans l'évaluation de la pénétration mobile, a été publiée par l'Autorité des communications du Kenya (CA).

La pénétration mobile du Kenya est ainsi la plus élevée de la région avec un taux de 62%, devant la Zambie (54%), la Tanzanie (49%), le Nigeria (45%), l'Ouganda (42%) et la République démocratique du Congo (39%).

Ghana-Télécoms

MTN Ghana a saisi la justice contre la décision du régulateur télécoms, l'Autorité nationale des communications (NCA), qui fait de lui l’opérateur dominant du marché télécoms.

La société, qui dit ne pas être opposée aux mesures du régulateur, estime qu’elles doivent être alignées sur les lois applicables et les meilleures pratiques mondiales.

La société télécoms conteste le caractère « d'opérateur dominant »qui lui a été conféré par le régulateur télécoms le 6 juin dernier et qui suscitera une série de mesures restrictives dans ses activités.

Nigeria-Pétrole

La construction du gazoduc Ajaokuta-Kaduna-Kano (AKK), le plus grand du pays avec une capacité de 2,2 milliards de pieds cube de gaz par jour pour un coût de 2,6 milliards de dollars, a été lancée mardi.

Ce projet, dont les travaux dureront 24 moins, devrait stimuler l’utilisation domestique du gaz dans le pays, accroitre le PIB et favoriser la création de 7 millions d’emplois.

D’une longueur de 614 km, l’installation fait partie de sept grands projets gaziers de la société publique du pétrole (NNPC) qui augmenteront le PIB de 50 milliards de dollars. 



Source : https://www.mafrique.info/Bulletin-quotidien-d-inf...