MAP le Mardi 7 Juillet 2020

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines




Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mardi 07 juillet:
Bulletin quotidien d'informations économiques africaines
Côte d'Ivoire-croissance

La croissance économique de la Côte d'Ivoire pourrait connaître une baisse importante pour ressortir à 0,8%, si la crise liée à la Covid-19 perdure jusqu’à fin 2020, a indiqué lundi le ministre ivoirien de l'Économie et des finances, Adama Coulibaly.

"Le taux de croissance du PIB, initialement prévu à 7,2% en 2020 pourra connaître une baisse importante pour ressortir à 0,8%, si la crise perdure jusqu’en fin d’année", a dit M. Adama Coulibaly, au lancement de la mission d’instruction du 3e "C2D", un programme français d'appui à l'économie ivoirienne. 

Il a fait observer que la situation de la Covid-19 affectera la dynamique socio-économique du pays amorcée depuis 2012. De ce fait, « le déficit budgétaire devrait se creuser mettant en mal les efforts du gouvernement de ramener à la norme communautaire de 3% du PIB ». +++++

Côte d'Ivoire-BAD-pandémie

Le Fonds africain de développement (FAD) a approuvé l'octroi d'une subvention de 165,08 millions de dollars US à l’Ethiopie pour appuyer les mesures d’intervention déployées face aux conséquences sanitaires et économiques de la pandémie de Covid-19.

La subvention du guichet de prêt à taux concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), vise à aider l’Ethiopie à renforcer son Plan national d’intervention d’urgence (NERP) contre le coronavirus, indique un communiqué de l'institution financière panafricaine.

Le NERP, soutenu également par plusieurs institutions de développement comme la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et la Banque coréenne d’import-export, définit une approche multisectorielle fiable pour lutter contre la pandémie.

Nigeria-Dettes

Au Nigeria, les taux d'intérêt réels sur les titres publics remboursables dans un délai d’un an se sont enfoncés à -8,3% au terme du mois d’avril 2020.

Au moment où cette catégorie des bons du Trésor du gouvernement qui est la référence dans le pays rapportait un peu plus de 4%, le taux d'inflation lui était à 12,3%.

Togo-Agriculture

Le parlement togolais a validé le projet de loi autorisant l’ouverture du capital de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) au secteur privé, notamment au groupe "Olam".

La cession envisagée porterait sur 51% des parts de la NSCT, et devrait aboutir à confiner l’Etat dans un rôle d’actionnaire très minoritaire (avec 9% de parts restantes) au sein de cette société qui joue un rôle de 1er plan dans la filière cotonnière.

Kenya-Economie

Les actions de Kenya Airways (KQ) ont été suspendues des négociations à la bourse de Nairobi pendant trois mois, le processus de prise de contrôle par l'État entrant dans une phase cruciale.

«La restructuration opérationnelle et corporative de l'entreprise et le rachat par le gouvernement sont désormais imminents après la publication du National Management Aviation Bill, 2020, le 18 juin 2020", a déclaré la Bourse de Nairobi dans un communiqué, ajoutant que la compagnie "a demandé la suspension de la négociation de ses actions et la fermeture de son registre jusqu'à ce que son avenir soit déterminé."

Tanzanie-Infrastructures 

Le Premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa, a procédé à la pose de la première pierre du futur port sur le lac Tanganyika, un chantier d'une valeur de 20 millions de dollars.

Le port, dont la construction devrait être achevée dans 24 mois, comprendra une zone d'amarrage de 150 m de long, en plus des bureaux et des infrastructures portuaires en tous genres, a déclaré Baraka Mdina, un responsable de l'Autorité portuaire de Tanzanie, cité par des médias locaux.

Erigé dans la région de Katavi, le port du district de Tanganyika permettra de stimuler et de densifier le commerce entre la Tanzanie, la République démocratique du Congo, la Zambie et le Burundi. Une fois les travaux terminés, l'infrastructure pourra accueillir simultanément deux navires de passagers et de fret.

Cameroun-bons-trésor

Le Cameroun projette de mobiliser 110 milliards de FCFA (plus de 168 millions d'euros) essentiellement par le biais des Bons du trésor assimilables (BTA) dans les six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Ainsi, 50 milliards de FCFA seront mobilisés pour le mois de juillet contre 30 milliards de FCFA respectivement pour les mois d’août et de septembre.

Selon la loi de finances 2020, les fonds mobilisés seront destinés à plusieurs secteurs de production, notamment les infrastructures routières à travers la construction, l’aménagement et réhabilitation des routes, des projets de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et les équipements sanitaires.

RDC-Trésor

Le ministère des Finances annonce le lancement, aujourd'hui mardi, d'une adjudication des Bons du Trésor d'une valeur de 20 milliards de francs congolais FC (10,5 millions USD).

Les soumissionnaires doivent souscrire à ces titres de trois mois d'échéance à la Banque Centrale du Congo ou sur la plateforme électronique dédiée. Les résultats seront annoncés la même journée, alors que le règlement des soumissions se fera le 9 juillet.

Pour ce troisième trimestre 2020, le gouvernement prévoit de lever 325 milliards FC (171 millions USD) dont 110 milliards FC au cours de ce mois de juillet. 



Source : https://www.mafrique.info/Bulletin-quotidien-d-inf...