MAP le Mardi 14 Juillet 2020

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines




Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mardi 14 juillet :
Bulletin quotidien d'informations économiques africaines
BDEAC-Afrique centrale-financement

La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale ((BDEAC) vient de débloquer 155 milliards FCFA (plus de 236 millions d'euros) au profit du Cameroun, du Congo, du Gabon et du Tchad.

Ce montant a été décaissé pour soutenir la lutte de ces Etats contre la propagation du virus de coronavirus et pour financer 13 projets de développement, souligne l’institution financière sous-régionale.

Ghana-Déficit

Le déficit budgétaire du Ghana a atteint 2,2 milliards de dollars au premier trimestre 2020, contre un objectif initial de 1,2 milliard, soit une hausse de 80,5%, selon la Banque centrale du Ghana.

Selon l'institution, cette hausse du déficit budgétaire, qui représente 3,4% du PIB, est essentiellement due aux dépenses engendrées par la crise sanitaire de la Covid-19.

Nigeria-Pétrole

La ministre nigériane des Finances, Zainab Ahmed, a indiqué que le gouvernement a perçu seulement 56 % des recettes totales prévues pour la période allant de janvier à mai, soit 3,8 milliards de dollars.

Les recettes provenant de la vente de brut ont représenté environ la moitié des recettes totales.

Cette situation est attribuable à la faiblesse des prix du pétrole et à la conjoncture née de l’apparition de la Covid-19.

Bien que la capacité de production totale du Nigeria soit de 2,4 millions de barils par jour, la production actuelle de brut est d’environ 1,4 million de barils par jour, en conformité avec le quota de production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). A cela, il faut ajouter 300 000 barils supplémentaires de condensats par jour, soit un total d’environ 1,7 million de barils par jour, a expliqué la responsable.

Togo-Electrification

Le Togo met en œuvre le projet PERECUT qui permettra de connecter 108.000 ménages supplémentaires au réseau électrique national dans les zones urbaines.

Le projet évalué à 79,3 millions $ permettra l’extension du réseau électrique et bénéficie de l’appui de l’AFD, de l’UE et de la KfW.

"Cette démarche permettra de réhabiliter et de renforcer le réseau dans 53 localités réparties dans les 5 régions du pays. 48 kilomètres de réseau de moyenne tension seront construits et 226 nouveaux transformateurs installés à un coût global de 46 milliards de francs CFA (79,3 millions $ Ndlr)", a affirmé le gouvernement.

Niger-BM-santé

La Banque mondiale (BM) a approuvé un financement de 675 milliards FCFA (1,1 milliard de dollars) en faveur du Niger pour lutter contre les conséquences de la Covid-19, rapportent des médias.

Cette dotation financière va aider le pays à prendre en charge les effets de la pandémie de Covid-19, sur les plans sanitaire et économique, selon le ministre des Finances du Niger, Mamadou Diop.

Il relayait ainsi la quintessence des échanges par visioconférence le 8 juillet, entre le président Issoufou Mahamadou et Ousmane Diagana, le nouveau vice-président de la Banque Mondiale pour l'Afrique occidentale et centrale.

RDC-dépenses publiques

Les dépenses du gouvernement, réalisées sur fonds propres, sont évaluées à environ 1,718 milliard USD sur des prévisions linéaires de 4.416 milliards USD au premier semestre 2020, soit un taux d'exécution de seulement 38,9%, selon la Direction générale des politiques et programmation budgétaires.

A elles seules, les dépenses des rémunérations sont estimées à 2 319 milliards de francs congolais ( 1950 Francs congolais équivalent à 1 dollar américain), représentant 69,23% de l’ensemble des dépenses exécutées au cours du premier semestre 2020.

Kenya-taxes 

Les Kényans continueront de profiter du gaz de cuisine bon marché jusqu'en juin prochain, après que le Parlement ait repoussé la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 14% introduite par le Trésor dans la loi de finances 2020.

Le ministre des finances, Ukur Yatani, avait cherché à éliminer le gaz de pétrole liquéfié (GPL) de la liste des produits détaxés à compter du 1er juillet, mais les députés l'ont repoussé à l'année prochaine, invoquant une période économique difficile à la suite de la pandémie de coronavirus.

Ouganda-Banques

L'Association des banquiers ougandais vient d’annoncer dans un communiqué que ses institutions abaisseraient dans les prochains jours les taux d’intérêt sur les prêts accordés aux entreprises et particuliers après un coup de pression mis aux institutions financières par la Banque of Uganda (BOU), la Banque centrale du pays.

D’après l'Association, les banques commerciales « ont tenu compte de l'appel du gouverneur de la Banque centrale et promettent que les taux d’intérêt seront revus à la baisse d’ici les 30 prochains jours ».

D’après la banque centrale, malgré la réduction de 200% de points de base du principal taux directeur de la BOU (passant à 7%) entre avril et juin 2020 afin de diminuer le coût du crédit et d’atténuer les effets de la pandémie du Covid-19 sur l’économie, la moyenne pondérée des taux de prêt de l'industrie bancaire est passée de 17,7 % en avril à 18,8 % en mai.