MAP le Mercredi 15 Juillet 2020

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines




Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 15 juillet :
Bulletin quotidien d'informations économiques africaines
Côte d'Ivoire-télécoms

La filiale ivoirienne du groupe français Orange continue de régner en maître sur le secteur télécoms en Côte d'Ivoire avec une part de marché estimée à 61% en 2019, correspondant à un chiffre d'affaires réalisé par l'opérateur de 550,2 milliards FCFA.

Orange Côte d'Ivoire maintient cette position grâce au dynamisme de ses activités sur le segment de la téléphonie mobile où la firme tire l'essentiel de ses revenus (386 milliards FCFA), contre 60,84 milliards FCFA et 103,3 milliards FCFA respectivement pour les segments de la téléphonie fixe et de l'internet.

En seconde position, l'on trouve l'opérateur MTN Côte d'Ivoire avec 31% de part de marché, soit un chiffre d'affaires réalisé de 281,59 milliards FCFA dont 225,66 milliards FCFA sur le marché de la téléphonie mobile.

Côte d'Ivoire-carburants

Bloomfield Invesment a amélioré la note financière de long terme de Total Côte d'Ivoire à "AA+" contre "AA" précédemment.

Cette nouvelle note qui se positionne ''un cran'' en dessous de la catégorie d'investissement '' risque extrêmement faible'' traduit l'excellente qualité de crédit et de liquidité de la filiale ivoirienne du groupe Total ainsi que de sa capacité à honorer ses dettes vis à vis de ses créanciers.

La note financière de court terme de la société a également été améliorée à "A1''. Ces notations sont associées à une perspective stable et sont valables jusqu'au 31 octobre 2020.

Côte d'Ivoire-budget

La Côte d'Ivoire a lancé ce 10 juillet 2020 son quatrième emprunt obligataire depuis le début de l'année sur le marché financier régional à l'effet de mobiliser 145 milliards FCFA en deux tranches (A et B) via l'émission 14 500 000 obligations d'une valeur nominale de 10 000 FCFA chacune.

D'une maturité de 7 ans et adossée à un coupon de 5,80%, la tranche A dénommée " TPCI 5,80% 2020-2027 " vise à mobiliser 100 milliards FCFA, tandis que la tranche B (TPCI 5,90% 2020-2030) portera sur la mobilisation de 45 milliards FCFA sur une échéance de 10 ans à un taux d'intérêt de 5,90%.

Cette enveloppe sera notamment destinée à financer les dépenses prévues au budget 2020 de l'Etat ivoirien.

Ghana-IDE

Le Ghana figure au top 5 des bénéficiaires d'investissements directs étrangers (IDE) annoncés sur de nouveaux projets en Afrique et au Moyen-Orient, au cours de l'année 2019, selon le FDI Report 2020.

Ainsi, 4,8 milliards de dollars de nouveaux projets ont en effet été signalés au profit du pays sur la période de référence.

Une part importante de cette performance provient de l'engagement du suédois Greenland Ressources à investir 2,8 milliards $ dans le pays. Cela représente pour le Ghana un bond de 479 % comparé aux données de l'année 2018.

Nigeria-Importations

La Banque centrale du Nigeria vient de couper l'accès aux devises étrangères pour les importateurs de maïs.

Selon l’institution, cette décision devrait permettre notamment de renforcer la production locale de la céréale. Elle affectera toutefois le pouvoir d’achat des consommateurs.

Au Nigeria, les banques commerciales sont désormais tenues de suspendre toutes les nouvelles procédures de traitement de documents commerciaux liés aux importations de maïs.

Kenya-transport aérien

La compagnie aérienne Kenya Airways doit relancer à partir de ce mercredi ses vols intérieurs au départ de Nairobi, avant un retour attendu début août sur le marché international.

Clouée au sol par la pandémie de Covid-19 mais ayant opéré des vols de rapatriement et de fret, la compagnie nationale a annoncé pour le 15 juillet 2020 la relance de ses vols réguliers intérieurs et pour le 1er août ses vols internationaux.

Rwanda-Internet

Le Rwanda a prévu cette année de porter à 62% le taux de couverture Internet des écoles secondaires publiques, dans le cadre de son objectif d'atteindre la connectivité Internet universelle d’ici 2024.

Sur 1.459 écoles secondaires publiques, 724 sont déjà connectées à Internet dont 678 sont connectées à la 4G, soit un taux de couverture, a annoncé le Comité d’éducation du Rwanda (REB).

L’objectif d’atteindre la connectivité Internet universelle dans les écoles secondaires publiques s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de transformation (NST1) initiée en 2017, lorsque le taux d’accès Internet à l’école n’était que de 12%.

RDC-finance

Le ministre du budget, Jean-Baudoin Mambeke, a indiqué mardi que ces derniers jours ont été marqués par une accélération du rythme de la formation des prix, soulignant que le choc est atténué par les appuis budgétaires du Fonds Monétaire International (FMI) et les bons du trésor.

La semaine dernière, Deogratias Nyembo, gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), avait expliqué que la deuxième facilité de crédit rapide du FMI (363 millions de dollars) avait été transformée en appui budgétaire.

Le gouvernement espère également souffler cette semaine avec le lancement mardi de deux lots d'adjudications des Bons du Trésor, de trois mois et de six mois, pour une valeur globale de presque de 15 millions USD.