Menu
           

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 26/02/2018


Lundi 26 Février 2018 Par MAP




Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 26 février:

Sénégal-économie-consommation

L'Indice harmonisé des prix à la consommation du mois de janvier 2018 s’est replié de 0,1%, selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

«Cette évolution résulte principalement de la diminution des prix des +produits alimentaires et boissons non alcoolisées+ et des services de +transport+», indique un communiqué de l’agence, relevant qu’en variation annuelle, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4%.

Sénégal-industries

L’activité de production des industries mécaniques au Sénégal a connu une baisse de 5,8% au mois de décembre 2017 comparée au mois précédent, a-t-on indiqué samedi au niveau de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

«Cette chute est notamment liée à celle de l’activité de production sidérurgique (moins 18%) », souligne l’ANSD.

Togo-Qatar-coopération

Le Togo et le Qatar, aux termes d’un communiqué conjoint relayé dimanche par l’agence APA, annoncent qu’ils vont signer prochainement un protocole d’entente dans les domaines économique, commercial et technique, ainsi qu’un accord de coopération sur la réciprocité en matière de promotion et de protection des investissements.

Ces actions visent à «dynamiser la coopération économique », explique le communiqué signé par les ministères des Affaires étrangères des deux pays.

Burkina-Japon

L’insécurité alimentaire que connaissent certaines provinces du Burkina Faso préoccupe le Japon. Pour juguler le phénomène, le pays du Soleil levant a promis d’y apporter son aide.

A cet effet, la représentation diplomatique nipponne à Ouagadougou a annoncé que Tokyo apportera 2500 tonnes de riz au Burkina Faso.

Par ailleurs, une convention entre le Japon et le Burkina Faso sera bientôt signée pour la reconstruction de la route Gounghin-Fada N’Gourma.

Burkina-Afrique

Le 5è Forum ouest-africain de développement des entreprises (AFRICALLIA), qui s’est tenu à Ouagadougou, a connu la participation de 508 entreprises avec plus de 6000 rendez-vous d’affaires B to B.

Selon les organisateurs, AFRICALLIA a créé un courant d’affaires constituant un triangle entre l’Afrique, l’Asie et l’Europe.

La prochaine édition de ce Forum ouest-africain aura lieu en 2019 en Côte d’Ivoire.

Kenya-café

Le prix du sac de 50 kg de café a atteint son niveau le plus élevé, mardi dernier, pour s’établir à 38.784 shillings (381 de dollars), soit une hausse de 75% par rapport à la première enchère de l’année en cours (217 de dollars), selon les chiffres de la Bourse de café de Nairobi (NCE).

Cette dynamique a été largement déclenchée par la qualité croissante de la denrée livrée par les exploitants, a expliqué la même source.

"Nous recevons du bon café des producteurs, ce qui a conduit à une forte demande de la denrée aux enchères, une situation qui a permis d’augmenter sa valeur", a expliqué le directeur général de la NCE, Daniel Mbithi, cité par les médias.

Rwanda-USA-Textile

Le gouvernement rwandais est déterminé à mettre en oeuvre l’interdiction d’importation de vêtements de seconde main en provenance des Etats-Unis, ont souligné des médias locaux.

"La position du Rwanda n’a pas changé. Nous voulons construire une industrie textile locale, promouvoir le Made-in-Rwanda et combler le déficit commercial en réduisant les importations de biens qui peuvent être produits localement comme les habits et les chaussures", a expliqué le ministre rwandais du Commerce et de l’Industrie, Vincent Munyeshyaka, cité par les médias. Cette disposition décidée en 2015 par la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), visait à couper d’ici la fin de l’année 2018, l’approvisionnement en vêtements et chaussures à bas prix, originaires des Etats-Unis.

Bénin-PNUD

Le Bénin a priorisé 49 cibles des objectifs de développement durable (ODD) en vue de la réalisation de l'Agenda 2030, a indiqué, dans un communiqué, le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) .

"La priorisation des cibles des ODD, devient pour nous au gouvernement un repère pour toute l'action publique. La preuve en est que le Programme d'actions du gouvernement a subi sans ménagement une vérification d'alignement sur les ODD. Le suivi des indicateurs de progrès des cibles nous semble, au-delà des politiques de développement elles-mêmes, la clé du succès de la marche du Bénin vers les ODD", a déclaré Abdoulaye Bio Tchané, ministre d'Etat béninois chargé du Plan et du Développement, cité dans le document.

Adoptés en 2015, les ODD sont assortis de 169 cibles et 280 indicateurs indissociables, qui s'imposent à toutes les nations du monde.




View my Flipboard Magazine.