Menu
           

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 17/02/2018


Samedi 17 Février 2018 Par MAP




Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du samedi 17 février : 

Sénégal-Economie-Pêche

Les débarquements de la pêche au Sénégal durant les douze mois de 2017, ont enregistré une augmentation de 28.565 tonnes en valeur absolue, comparés à la même période de l'année 2016, selon les données établies par la Direction de la pêche maritime (DPM).

Le cumul de ces débarquements s’est établi à 531.076 tonnes contre 502.511 tonnes durant les douze mois de 2016, soit une progression de 5,7% en valeur relative.

Sénégal-France-Agriculture

Quelque 20 entreprises françaises prendront part au salon international de l’agriculture et de l’agroalimentaire (SIAGRO), prévu du 13 au 16 mars prochain, à Dakar, a annoncé, vendredi, François Burgaud, président de l’association pour le développement des échanges et des produits techniques pour l’agriculture et l’agroalimentaire (ADEPTA). 

"Les entreprises sénégalaises sont au même niveau que celles françaises, avec lesquelles, les discussions sont professionnelles, commerciales et techniques. Les interventions seront techniques", a-t-il souligné.

Afrique-UEMOA-Banques

Le directeur général du Groupement interbancaire monétaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (GIM-UEMOA), Blaise Ahouantchede, a invité les banques de cet espace communautaire à s’engager dans le processus de certification de la norme PCI-DSS, devenue ’’obligatoire’’, pour garantir la sécurité des consommateurs.

"Nous demandons aux banques d’accélérer le processus de la certification de la norme PCI-DSS qui est devenue une norme obligatoire", a-t-il déclaré lors de la cérémonie officielle de la remise du certificat PCI-DSS de conformité à la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS).

Côte d'Ivoire-AFD

Le chef de projet division éducation-formation emploi à l‘Agence française de développement (AFD), Alexandre Berthon-Dumurgier a dit être satisfait de l’avancée des projets financés dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle. «Nous sommes très satisfaits », s’est-il réjoui, avant d’annoncer que les établissements de l’enseignement technique identifiés seront renforcés en équipements.

Berthon-Dumurgier, qui conduisait une délégation qui séjourne à Abidjan depuis deux semaines, a aussi plaidé pour l’instauration d’un schéma de gouvernance et proposé une démarche expérimentale.Pour les prochains investissements, il a été question de financer les projets portant sur la formation agricole et rurale. « Notre objectif est de favoriser un meilleur rapprochement entre le monde de l’économie et le monde de la formation professionnelle », a-t-il indiqué.




View my Flipboard Magazine.