eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Rss
Video



              
MAP | Reproduit ici le Mercredi 4 Décembre 2019 à 15:55

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 04/12/2019




Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 04 décembre:
Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 04/12/2019
Sénégal-Economie

Au troisième trimestre 2019, le climat des affaires s'est amélioré tandis que le climat de l’emploi s’est dégradé en rythme trimestriel, a-t-on appris de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

"Au troisième trimestre 2019, le climat des affaires s’est renforcé en variation trimestrielle. En effet, l’indicateur qui le synthétise, calculé sur la base des soldes d’opinion des chefs d’entreprises, a gagné 1,1 point », indique la DPEE dans sa note sur le climat des affaires du mois de novembre.

« Il est, toutefois, resté en dessous de sa moyenne de long terme. Cette situation traduit les orientations favorables des opinions des entrepreneurs de Btp, services et commerce’’, selon le document, ajoutant que sur une base annuelle, l’indicateur de climat des affaires s’est consolidé de 0,5 point, au troisième trimestre 2019.

RDC:

La Banque centrale du Congo (BCC) a assuré qu’il n'y aura pas de dépréciation du Franc congolais sur le marché de change local face au dollar américain, d'ici à la fin de l'année en cours. La BCC a encore le niveau de réserves assez confortable, selon le directeur général de BCC, Jean-Louis Kayembe.

" L'équilibre au niveau des Finances est en train d'être rétabli. Nous sommes en train de contrôler les injections d'utilité et pensons que dans les jours à venir, la monnaie nationale devra encore se raffermir", a-t-il dit. 

La décote de la devise nationale observée sur le marché de change, au cours de la deuxième quinzaine du mois de novembre dernier, est attribuable à deux causes: la première est la demande accrue des opérateurs économiques en devises, alors que la seconde est celle liée à un léger dépassement budgétaire en novembre 2018 et qui a été résorbé en fin d'année, a-t-il expliqué.

Cameroun-BAD-croissance économique

Le conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé le 26 novembre dernier, un financement de 80,4 millions €, soit environ 66,18 milliards de FCFA, dans le cadre du Programme d’appui à la compétitivité et la croissance économique, phase III (Pacce III) du Cameroun, selon le ministre camerounais en charge de l’Économie, Alamine Ousmane Mey. 

Ce programme constituera un appui budgétaire destiné au financement partiel du budget 2019 de la République du Cameroun. Le Pacce III, lui, devrait contribuer à créer les conditions favorables à l’amélioration de la compétitivité et l’accélération d’une croissance économique durable pour un Cameroun émergent à l’horizon 2035, a expliqué le ministre

Rwanda-Télécoms 

Le fournisseur de connectivité Internet à haut débit KTRN, coentreprise formée par le gouvernement rwandais et la société Korea Telecom vient d'annoncer un investissement de 10 millions USD dans l’amélioration du réseau 4G au Rwanda. 

Cette action intervient comme une réponse aux problèmes de réseau rencontrés depuis peu par les utilisateurs au Rwanda, selon la presse rwandaise 

Les travaux de mise à niveau du réseau, déjà engagés, seront effectués en deux phases : la première phase qui court jusqu’au 15 décembre courant se concentrera sur l’optimisation des systèmes de communications, tandis que la seconde qui devrait s’achever d’ici mars prochain mettra l’accent sur la mise en place du nouveau service LTE Advanced dans le pays.

Avec la LTE Advanced, KTRN dont le réseau couvre déjà 95 % de la population, pour un taux de pénétration de l’Internet haut débit de 52 %, veut aller plus loin et toucher davantage de personnes avec sa connectivité pour une plus grande inclusion numérique.

Kenya: La Kenya Airports Authority (KAA) dépensera 350 millions de shillings (environ 3,50 millions de dollars) pour réparer les nids-de-poule de l'aéroport de Wilson afin de réduire le nombre croissant d'accidents d'avion survenus dans l'installation.

Le directeur général de l'Autorité de l'aviation civile du Kenya, Gilbert Kibe, a déclaré que d'importants travaux sur le projet débuteraient lorsque les entreprises locales d'avions de plus de sept tonnes opérant à l'aéroport de Wilson déménageraient à l'aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA) de Nairobi.

Les exploitants aériens locaux ont indiqué que les crevaisons à l'aéroport, causées par des nids de poule, avaient provoqué le dérapage de certains avions.

«Le besoin immédiat en réhabilitation majeure à l'aéroport de Wilson est de 350 millions de shillings. C'est ce dont nous avons besoin pour le moment ", a déclaré M. Kibe.

Des incidents aériens fréquents impliquant des avions légers basés à l’aéroport de Wilson ont récemment augmenté, mettant en évidence le laxisme dans l’application des règles de sécurité par les parties prenantes.

Ghana-Banques

Les institutions financières non bancaires du Ghana se sont associées pour lancer une plateforme de formation pour les professionnels du secteur.

La plateforme qui sera disponible en ligne, proposera des cours en téléchargement pour permettre aux apprenants de se former à leur rythme et selon leur disponibilité.

Cette initiative entre dans le cadre d'un vaste projet, qui vise le renforcement des capacités du secteur financier non bancaire, porté par une organisation allemande.

La formation de type professionnel permettra à toutes les institutions d’avoir un standard unique pour la formation du personnel afin de les arrimer aux exigences des employeurs.

Nigeria-Télécoms

Selon le Bureau national des statistiques (NBS) du Nigeria, les investissements directs étrangers (IDE) ont bondi de 4,5 millions de dollars au 2e trimestre 2019 à 885 millions USD au 3e trimestre 2019.

Cette performance trimestrielle, qui est la plus haute enregistrée par le secteur au cours des cinq dernières années, est également largement supérieure aux 114,4 millions USD enregistrés sur toute l’année 2018.

Cet accroissement de l’IDE dans les télécoms n’est pas dû à la présence de nouveaux investisseurs dans le secteur.



Source : https://www.mafrique.info/Bulletin-quotidien-d-inf...


Nouveau commentaire :

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!