Menu
              
MAP | Reproduit ici le Mardi 11 Juin 2019 à 13:15

Bulletin économique du Maghreb




Tunis - La récolte des céréales en Tunisie est estimée à plus de 20 millions de quintaux (2 millions de tonnes) pour la campagne de 2019, contre 14,3 millions de quintaux, pour la précédente, selon une source officielle du ministère de l'Agriculture.

La même source précise que les quantités des céréales collectées devrait avoisiner les 20 millions de quintaux, contre un peu plus de 14 millions de quintaux, au cours de la dernière campagne, grâce aux conditions climatiques favorables qui ont prévalues au cours de cette année et notamment une bonne pluviométrie, dans la plupart des régions, notamment le centre, après trois années de sécheresse.

Début juin courant, le ministre tunisien de l'Agriculture, Samir Taïeb a affirmé que la récolte céréalière pour cette campagne va atteindre des niveaux records. Les superficies emblavées ont atteint au cours de cette campagne, un million 220 mille d’hectares (ha), dont 849 mille ha dans les gouvernorats du nord, 375 mille ha dans les gouvernorats du centre et du sud.

Selon les statistiques de l'Office tunisien des céréales, la Tunisie consacre annuellement une moyenne de 600 millions de dinars pour l’importation des céréales, dont le blé tendre, le blé dur et l’orge fourragère.

-. L’Etat tunisien a réservé une enveloppe, dans le cadre du programme de coopération internationale, pour appuyer les projets régionaux et les programmes d’investissement municipal dans les différentes régions du pays, a affirmé le ministre du Développement, de l’Investissement et de la coopération internationale, Zied Ladhari.

Le programme d’appui de la décentralisation a consacré une enveloppe de 104 millions de dinars (MD) au profit de 31 nouvelles municipalités, alors qu’une partie de la deuxième tranche du prêt de la Banque Mondiale (150 MD) a été réservée au financement d’un nombre de projets et programmes municipaux, a souligné M. Ladhari lors d’une séance de travail du Conseil régional de Développement tenue à Sousse.

Il a ajouté que le programme de développement des collectivités locales a consacré un budget de 250 MD, alors que le programme spécifique de maintenance et d’aménagement des routes municipales a offert une enveloppe de 484 MD au profit des projets municipaux et régionaux.

Le ministre a réitéré la volonté de l’Etat de répondre aux attentes des conseils municipaux, dans les différentes régions du pays et d’appuyer les investissements municipaux surtout en ce qui concerne les projets prioritaires.

Nouakchott -. La société Kosmos Energy a annoncé récemment qu’elle progresse dans les négociations de cession de 10% de ses actifs en Mauritanie et au Sénégal.

«Notre intention de vendre 10% de notre position en Mauritanie et au Sénégal a suscité un vif intérêt de la part de l'industrie et nous avons entamé un processus formel, avec des appels d'offres prévus pour la fin de l'été», a commenté son PDG, Andrew Inglis dans une mise à jour opérationnelle des activités de la société durant le premier trimestre, publiée cette semaine.

Kosmos contrôle 28 % des blocs C6, 8, 12, C3, C8 et des participations importantes dans le projet de liquéfaction de gaz Tortue/Ahmeyim LNG. Elle a, par ailleurs, annoncé des résultats solides au terme des trois premiers mois de l’année avec la réalisation d’un placement obligataire de 650 millions de dollars, de sorte qu'elle ne fera face à aucune échéance de dette avant 2022.

Sur l’ensemble de ses actifs, ses revenus du premier trimestre se sont élevés à 297 millions de dollars pour des ventes de 5,1 millions de dollars de barils équivalent pétrole (bep), soit 56,73 $/bep en incluant les effets de couverture.