Menu
              
MAP | Reproduit ici le Mercredi 29 Mai 2019 à 12:22

Bulletin économique du Maghreb




Tunis - L'Agence de notation Fitch Ratings a confirmé la notation à long et à court termes d'Arab Banking Corporation "ABC Tunisie", respectivement "AA + (tun) et "F1 (tun)", avec une perspective stable.

Fitch a estimé que la capacité d'ABC à soutenir ABC Tunisie est élevée, comme l'indique sa classification par défaut des émetteurs à long terme.

Toutefois, la capacité d’ABC Tunisie à utiliser l’aide du groupe pour s’acquitter de ses obligations peut être limitée par les risques de transfert et de convertibilité, tels qu’ils ressortent du taux plafond de la Tunisie pour la catégorie ''BB-''. 

Par conséquent, Fitch considère que la probabilité globale de soutien de la part de l’ABC est modérée. Le groupe ABC est basé en grande partie à Bahreïn et opère au Moyen-Orient et en Afrique, ainsi qu’au Brésil.

-. Un accord de prêt d'une valeur de 24 millions d'euros (80 millions de dinars), accordé par l'Agence française de développement (AFD) au profit du ministère tunisien de la Formation professionnelle et de l'emploi a été signé, mardi à Tunis, ainsi qu'un don d'une valeur de 700 mille euros (2,5 MD) au profit des partenaires sociaux et un don provenant de la Commission européenne d'une valeur de 3 millions d'euros (10 MD) au profit du département de l'emploi en vue de promouvoir les centres de formation professionnelles.

Il s'inscrit dans le cadre du programme d'appui à la formation et à l'intégration professionnelle issu de la stratégie nationale pour la réforme du système national de la formation professionnelle et cible directement 17 centres de formation professionnelle et plus de 60 centres d'une façon indirecte, impliquant 25 spécialistes dans 4 zones d'emploi réparties sur 9 gouvernorats.

Nouakchott -. Les travaux de la 2ème édition des journées nationales de la micro finance ont débuté, lundi à Nouakchott, sous le thème «Marche irréversible vers l’inclusion financière», à l’initiative du ministère de la Fonction publique, du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration.

Le programme de la rencontre prévoit des exposés sur l’état des lieux et les contraintes au développement du secteur de la micro finance, le cadre réglementaire, les institutions de la micro finances. S’exprimant à cette occasion, le Secrétaire général du ministère, M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deih, a souligné que la tenue de ces journées illustre l’importance qu’accorde son département à la poursuite de l’offre des crédits à des conditions concessionnelles aux populations démunies, en application de la décision du gouvernement d’apporter assistance aux franges vulnérables de la société. Il a, à cet égard, souligné l’intérêt croissant des micros finances en tant que socle de toute œuvre susceptible de créer des opportunités d’emploi génératrices de revenu et contribuant à la lutte contre la pauvreté et le chômage, indépendamment du niveau de formation du bénéficiaire. M. Ould Déih a également indiqué que son département a mis en place des stratégies visant à renforcer davantage le rôle des micros finances au sein d’un système de financement plus efficace et plus apte à contribuer à l’inclusion du développement.