Menu
eMouaten : Accidents de la circulation: 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain durant la semaine dernière (DGSN) https://t.co/bsg6m09Z5J

eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Newsletter
Rss




              
MAP | Reproduit ici le Lundi 13 Mai 2019 à 11:05

Bulletin économique du Maghreb




Tunis - Aucun accord qui ne préserve l'intérêt de la Tunisie, des agriculteurs et des marins pêcheurs ne sera signé, affirme, dimanche, le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, niant l'existence d'un accord ou d'une décision définitive concernant l'Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) avec l'Union européenne.

M. Chahed qui s'exprimait à l'occasion du 55ème anniversaire de la fête de l'évacuation agricole et de la célébration de la fête nationale de l'agriculture, a ajouté que les négociations se limitent, actuellement, aux critères et principes généraux et aux données statistiques sur le niveau des échanges commerciaux.

L'accord en question doit prendre en considération les écarts de développement entre les deux parties, souligne-t-il.

Il faut garantir les conditions favorables à une collaboration gagnant/gagnant entre les deux parties et avec une approche équitable pour l'agriculteur tunisien, dit-il.

-. Une trentaine d'entreprises tunisiennes ont obtenu, vendredi, le label Startup qui leur permettra de bénéficier de plusieurs incitations visant à développer leurs activités.

Le ministre des Technologies de la communication et de l'économie numérique, Mohamed Anouar Maarouf, qui a remis ces labels, a souligné que son département œuvre à créer le fonds des fonds d’investissement, outre l’accompagnement des Startups en 2019, l’objectif étant de créer 1000 Startups et 10 mille opportunités d’emplois au cours des cinq prochaines années.

Ce label est accordé aux projets innovants et ayant une capacité d’extension opérant dans tous les domaines économiques et ne se limite pas au secteur des TIC, a encore précisé le ministre.

Pour sa part, M. Elyes Jribi du Comité de labellisation du Startup Act a indiqué que les critères d’octroi de ce label concernent l’âge de l’entreprise (moins de 8 ans) , son poids financier et sa capacité de créer des emplois, outre son indépendance et sa capacité d’innovation et de croissance.

Ce label permet au promoteur de la Startup d’ouvrir un compte bancaire en devises qui peut atteindre 100 mille dinars afin de l'aider à élargir son activité à l’international, a-t-il encore expliqué.

Nouakchott -. Les programmes et projets financés par l’Union Européenne (UE) en Mauritanie représentent une enveloppe globale de 16 milliards de MRU, révèle un document publié jeudi dernier par la représentation diplomatique européenne à Nouakchott sous le titre «Mauritanie/Union Européenne: un demi-siècle de coopération» à l’occasion de la célébration le 09 mai de la journée de l’Europe.

Cette coopération couvre «des domaines tels que les infrastructures, la santé, l’Etat de droit, la sécurité alimentaire et le développement durable, avec l’objectif d’améliorer les conditions de vie de tous les Mauritaniens.

L’UE appuie la mise en œuvre de la Stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP), référentiel des politiques publiques à l’horizon des années 2030.

L’action de l’UE vise à contribuer à la croissance à long terme, encourager la diversification de l’économie, le renforcement du secteur privé et la création d’emplois en vue de réduire les inégalités et lutter contre la pauvreté.

Le document met en exergue le potentiel de ressources naturelles du pays doté de mines, de réserves de gaz, d’énergies renouvelables et de ressources halieutiques.