Menu
eMouaten : Accidents de la circulation: 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain durant la semaine dernière (DGSN) https://t.co/bsg6m09Z5J

eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Newsletter
Rss




              
MAP | Reproduit ici le Vendredi 10 Mai 2019 à 11:05

Bulletin économique du Maghreb




Tunis - La ministre tunisienne de la formation Professionnelle et de l'Emploi, Saida Lounissi, a indiqué jeudi à Tunis que la stratégie nationale de l'emploi sera annoncée, le 30 juin prochain, après l'achèvement de son élaboration, sur la base d'une approche participative au sein du comité de pilotage stratégique regroupant son département, l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'artisanat (UTICA) et le bureau de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) en Tunisie.

S'exprimant en marge de la troisième session du comité de pilotage de la stratégie nationale de l'emploi, Mme Lounissi a indiqué que cette stratégie qui sera mise en œuvre dans la période allant de 2020 à 2030, "aspire à adapter la formation des diplômés de l'enseignement supérieur et ceux de la formation professionnelle, avec l'évolution des besoins du marché de l'emploi". 

La stratégie en question "est le fruit d'un travail de longue haleine, amorcé depuis 2017 pour faire le diagnostic de la politique de l'emploi en vigueur en Tunisie", a-t-dit, précisant qu’elle comprend un ensemble de programmes, de mécanismes et de budgets transparents qui visent notamment l'amélioration du taux de l'intégration dans le marché de l'emploi et une revue à la baisse le taux de chômage qui s'est établit à 15.5% au titre de l'année 2018. 

-. Le ministère tunisien des Finances a obtenu l’approbation de mobilisation de financements sous forme de crédit d’un montant de 356 millions d’euros auprès des banques locales en Tunisie pour financer le budget de l’Etat.

La loi organisant cet accord et le décret présidentiel y afférent ont été publiés dans le Journal Officiel de Tunisie pour l’année 2019.

Le 26 mars dernier, le ministère des Finances a signé une convention avec un groupe de banques locales en Tunisie pour la mobilisation des financements en devises.

Nouakchott -. L’économie mauritanienne a longtemps ressenti le poids de la dette, frôlant les 97,51% du PIB, mais cet endettement s’est fortement ralenti la dernière année, a indiqué le Fonds monétaire international (FMI).

La dette publique extérieure de la Mauritanie a baissé à 69% du PIB en décembre 2018, néanmoins, l’institution a recommandé au pays d’éviter les emprunts non-concessionnels afin de ne pas retomber dans les travers du poids de la dette et de son service.

La Mauritanie, rappelle-t-on, bénéficie depuis décembre 2017 d'un programme économique et financier appuyé par un arrangement triennal au titre de la Facilité élargie de crédit du FMI, pour un montant total de 115,920 millions de DTS, soit environ 161,2 millions de dollars (au taux de change actuel). 

D'une durée de 3 ans (2017/2019), la FEC a été approuvée par le Conseil d’administration du FMI le 6 décembre 2017.