Menu
eMouaten : Bulletin de Veille



eMouaten : Diapo. Les artisans marocains, nouvelles stars d’Abu Dhabi https://t.co/JSkMlbeCaN
              
MAP | Reproduit ici le Mercredi 17 Avril 2019 à 12:58

Bulletin économique du Maghreb du 17/04/2019




Tunis - Aucune pression n'est exercée par l'Union Européenne (UE) sur la Tunisie pour accélérer le rythme des négociations ou exiger une date préalable pour la signature de l’Accord de Libre-échange Complet et Approfondi (ALECA), a assuré la directrice générale de l’Unité de gestion par objectifs en charge de l’ALECA, Fatma Oueslati.

Intervenant en marge d’une rencontre organisée par le Forum de l'Académie Politique (FOAP) et l’Institut Konrad-Adenauer-Stiftung, pour faire participer la société civile aux négociations sur l’ALECA, Oueslati a affirmé qu’aucun avancement n’a été enregistré au niveau des anciens rounds de négociations, ajoutant qu’elles se limitent actuellement au niveau des éclaircissements et des principes généraux.

A noter que le 4ème round des négociations entre la Tunisie et l’UE sur l’ALECA aura lieu du 29 avril au 3 mai 2019, à Tunis.

-. La Tunisie a mené un débat "difficile mais constructif" avec le FMI, lors des réunions de printemps (8/14 avril à Washington), qui se sont déroulées dans un climat d'incertitude mondiale globale ( Brexit, conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, croissance mondiale en berne...), a déclaré, mardi aux médias, Marouane El Abassi, gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie.

"Nous sommes parvenus à des solutions qui vont être dévoilées au cours des prochains jours et qui vont nous permettre de dissiper les doutes", a-t-il fait savoir, affirmant que "les résultats de ces discussions seront positifs".

La 5ème revue au titre du mécanisme élargi de crédit conclu entre la Tunisie et le FMI a été discutée récemment à Tunis en vue d'examiner le décaissement de la sixième tranche du prêt du Fonds dont la valeur est estimée à 250 millions de dollars .

A rappeler que le FMI avait conclu, en mai 2016, un accord relatif au mécanisme élargi de crédit, pour octroyer, à la Tunisie, un crédit décaissé sur plusieurs tranches, sur une période de 4 ans.

La Tunisie a reçu, jusque-là, un montant de 1,4 milliard dollars, sur un total de 2,9 milliards dollars.

-. "TUNISAIR" a annoncé, mardi, une reprise progressive de ses vols après avoir enregistré des perturbations, du 13 au 16 avril "à cause d'une grève imprévue des pilotes et d'autres problèmes au niveau de l'administration".

La compagnie a ajouté que les vols reportés dimanche, ont été effectués lundi et qu'elle est en train de coordonner avec ses partenaires pour reprogrammer les autres vols dont les horaires ont été perturbés.

Le transporteur national a aussi expliqué, dans un communiqué, qu'il tient à trouver les solutions convenables pour assurer ses dessertes, estimant que "le dialogue demeure la meilleure alternative pour résoudre les problèmes et assurer une activité normale".

Le secrétaire général du syndicat des pilotes de Tunisair, Mohamed Ben Kilani, avait déclaré que "les perturbations des vols de Tunisair qui ont eu lieu les 13 et 14 avril 2019, ne sont aucunement, dues aux revendications matérielles des pilotes, plutôt à une mauvaise gestion des ressources humaines et du parc aérien de la compagnie outre les pannes enregistrées aux niveaux de certains avions".

Pour sa part, le président directeur général de la compagnie aérienne nationale Tunisair, Elyes Mnakbi, a souligné que les perturbations enregistrées au niveau des vols sont dues à l’absence imprévue des pilotes "pour des revendications matérielles".