Menu
              
MAP | Reproduit ici le Lundi 4 Février 2019 à 11:53

Bulletin économique de l'Europe du Nord du 04/02/2019




Copenhague - L’indice des directeurs d’achat danois est tombé à 51,1 points en janvier, après avoir été révisé à 57,5 points en décembre, selon le lobby de la gestion des achats et de la logistique DILF.

Le PMI danois mesure les carnets de commandes, la moyenne pondérée de la production, de la main-d’œuvre, des délais de livraison, des stocks de produits finis, des coûts des intrants et des quantités achetées.

.- Le groupe danois Novo Nordisk, numéro un mondial des traitements du diabète, a fait état d'une forte croissance de ses nouveaux traitements contre le diabète et a assuré qu'il allait soumettre au premier trimestre aux autorités américaines une prometteuse version orale d'un antidiabétique.

Novo Nordisk anticipe un chiffre d'affaires en hausse de 2% à 5% cette année et un bénéfice opérationnel en croissance de 2% à 6%, le tout en devises locales.

Confronté à la fois à une pression sur les prix sur ses médicaments classiques fondés sur l'insuline et à une expiration de ses brevets, le laboratoire compte sur l'injection hebdomadaire GLP-1 semaglutide, ainsi que sur sa déclinaison sous forme de comprimés, pour poursuivre sa croissance.

Une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne sans accord constituera, comme pour d'autres entreprises, un problème pour Novo, qui a plus que doublé ses stocks à environ 16 semaines pour faire face à cette éventualité.

Novo Nordisk a dégagé sur les trois derniers mois de 2018 un résultat d'exploitation de 10,8 milliards de couronnes (1,45 milliard d'euros).

.- La banque danoise Danske Bank, empêtrée dans un scandale de blanchiment d'argent, propose un dividende de 8,5 couronnes danoises (1,14 euro) par action au titre de l'exercice 2018.

Le groupe bancaire danois - qui avait lancé en décembre un deuxième avertissement sur ses bénéfices 2018, laissant peu de place à des surprises lors de l'annonce des résultats - table pour 2019 sur un bénéfice net compris entre 14 et 16 milliards de couronnes (consensus 15,04 milliards), après celui de 15,00 milliards réalisé en 2018. 

Danske a aussi annoncé qu'elle consacrerait jusqu'à deux milliards d'euros à l'intensification de ses efforts de lutte contre le blanchiment de capitaux.

.-Stockholm- Le fabricant d'électroménager suédois Electrolux a annoncé qu'il se préparait à la séparation et à la cotation de son entreprise de produits professionnels, avec un chiffre d'affaires d'environ 6,3 milliards de couronnes (697 millions USD) au cours des neuf premiers mois de l'année dernière.

Electrolux prévoit de se scinder en deux sociétés cotées - pour les appareils ménagers et professionnels - et de distribuer son unité Professional Products à ses actionnaires en 2020.

"Le conseil d'administration d'Electrolux estime qu'une telle scission pourrait potentiellement créer une valeur substantielle pour les actionnaires, étant donné que les deux entreprises ont des marchés finaux, des clients et des moteurs de réussite différents", a déclaré Electrolux dans un communiqué.

.- Une proposition de modification du système de retraite suédois pourrait entraîner une augmentation progressive de l’âge de la retraite à partir de l’année prochaine.

La proposition de réforme des retraites d’État a été approuvée par les partis des deux côtés du spectre politique, reflétant ainsi l’accord politique prévoyant le nouveau gouvernement suédois.

L'âge avancé de la retraite a été justifié par l'affirmation selon laquelle les Suédois "mènent une vie plus longue et en meilleure santé", mais les douze dernières années de la vie restent caractérisées par la maladie et une santé défaillante.

Selon la proposition, l'âge minimum auquel une pension de retraite peut être perçue augmentera l'année prochaine de 61 à 62 ans. Le droit de conserver un emploi sera également porté de 67 à 68 ans.

En 2023, l'âge de la retraite augmentera à nouveau, l'âge minimum de la retraite revenant à 63 ans.

.- Oslo- Le ministère norvégien de la Pêche a proposé des amendements de la loi sur l’aquaculture afin de pouvoir réduire la production dans les zones touchées par des problèmes environnementaux, selon un communiqué du ministère du Commerce et de la Pêche.

Le ministère a invité diverses parties prenantes, y compris les entreprises, à exprimer leurs points de vue sur les modifications proposées lors d'une audience publique qui se poursuivra jusqu'au 22 février.

La Norvège est le premier producteur mondial de saumon et la pisciculture est la deuxième industrie d’exportation après le pétrole et le gaz. Parmi les principaux producteurs norvégiens, l’on cite Mowi, Salmar, Leroy Seafood, Grieg Seafood et Norway Royal Salmon.

.-Helsinki- Le fournisseur finlandais de technologie et de services de réseau mobile NOKIA a surpris les analystes et les investisseurs avec un solide résultat au quatrième trimestre.

Nokia a annoncé que son bénéfice opérationnel avait augmenté de 115 millions d’euros par rapport à l’année précédente, passant à 1.120 millions d’euros entre octobre et décembre dernier. Son chiffre d’affaires net a, quant à lui, progressé de 3% pour atteindre environ 6.870 millions d’euros.

Selon les prévisions consensuelles établies par Factset, le résultat trimestriel ne devrait augmenter que de 1.036 millions d'euros.

Nokia a également révélé que ses activités de réseau ont enregistré une augmentation de 7% des ventes nettes au quatrième trimestre pour atteindre 6.215 millions d’euros, et 30% de son bénéfice d’exploitation à 841 millions d’euros.

.- Riga- La compagnie aérienne nationale lettone airBaltic a besoin d'un investisseur stratégique, a déclaré le ministre des Transports Talis Linkaits dans une interview à la télévision lettone.

"AirBaltic a besoin d'un investisseur pour lever des fonds supplémentaires et disposer d'un savoir-faire supplémentaire en cas de crises subsistantes", a déclaré le ministre, ajoutant que le secteur de l'aviation était en train de prospérer.

"J'espère que nous trouverons le bon moyen d'attirer (un investisseur stratégique)", a déclaré Linkaits.

Interrogé sur le fait que airBaltic serait capable de survivre sans investisseur, le ministre des Transports a déclaré qu'en théorie, il était possible", mais il serait préférable d'avoir quelqu'un d'autre, en dehors de l'État".

Auparavant, le portail média public de Lsm.lv avait annoncé qu'un nouveau consultant financier, la banque d'investissement Greenhill & Co, basée à New York, avait participé à la recherche de l'investisseur stratégique d'AirBaltic . Auparavant, un contrat avait été conclu avec le cabinet de conseil Lazard Frere.

L’État letton détient 80,05% des actions d’airBaltic et près de 20% de la compagnie aérienne appartiennent à l’homme d’affaires danois Lars Thuesen.

.- Tallinn- Plus de 392.000 nouveaux téléphones mobiles d'une valeur totale de près de 124 millions d'euros ont été achetés en Estonie en 2018, selon une enquête réalisée par BRC Market Experts.

Le prix moyen des appareils achetés était de 315 euros, en hausse de 10% en comparaison avec l'année précédente.

Le directeur de BRC Market Experts, Keiu Ruus-Lepp, a déclaré que 70% des résidents estoniens âgés de 5 à 75 ans ont acheté un nouveau téléphone mobile au cours des deux dernières années.

Le directeur des ventes de Tele2 Estonie, Aare Uusjarv, a indiqué que près de 100 euros ont été dépensés en téléphones mobiles par habitant en Estonie en 2018.

"La croissance économique se ressent clairement dans les ventes d'appareils mobiles, la confiance de la population est relativement élevée et les téléphones achetés sont de plus en plus chers et sophistiqués", a-t-il déclaré.

.- Vilnius- Le Produit intérieur brut (PIB) de la Lituanie a augmenté de 3,6% en 2018 en données corrigées des variations saisonnières, après des progressions de 4,1% en 2017 et 2,4% en 2016, selon une première estimation du Bureau national des Statistiques.

Au quatrième trimestre 2018, le PIB a progressé de 3,6% sur un an et de 1,6% par rapport au trimestre précédent.

En 2019, la croissance du PIB devrait s'élever à 2,8%, selon les prévisions du ministère des Finances publiées en septembre dernier.

Tags : économie


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!

Le Fil | Communiqué de presse | Captures


NOUS SUIVRE
Facebook
Twitter
Instagram
Flipboard
Rss
Newsletter