MAP le Vendredi 24 Juillet 2020

Bulletin de l'écologie de l'Afrique



​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du vendredi 24 juillet:


Sénégal : 

-- Le chef de l'Etat, Macky Sall, a préconisé mercredi l’accélération de l’installation de dispositifs fonctionnels et efficaces de paratonnerres dans toutes les régions du Sénégal.

Le communiqué du conseil des ministres souligne qu’il a "instruit le Ministre de l’Intérieur, en charge de la Protection civile, d’accélérer l’implantation des dispositifs fonctionnels et efficaces de paratonnerres dans toutes les régions du Sénégal, notamment au niveau des bâtiments et infrastructures publics". 

Selon le texte, « il a, également, signalé l’urgence d’assurer la sécurisation impérative des ouvrages de la Société Africaine de Raffinage (SAR) ». 

Le chef de l’Etat a rappelé « la récurrence, ces dernières années, des accidents et décès liés à la foudre », rapporte le communiqué.

-- Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, appelle à "un sursaut national" pour vaincre le péril plastique, une perspective à laquelle services dédiés et populations doivent contribuer en misant sur l’écocitoyenneté et un partenariat "large et inclusif".

"Je lance encore une fois, un appel à tous les acteurs, services techniques de l’administration, populations, commerçants, industriels à se conformer à la loi" relative à la prévention et à la réduction de l’incidence sur l’environnement des produits plastiques, entrée en vigueur il y a trois mois, a-t-il dit.

M. Sall présidait mardi la cérémonie officielle de lancement de la campagne d’information et de sensibilisation sur la pollution plastique.

"Chaque citoyen sénégalais doit apporter sa pierre à l’édifice pour que l’application de cette loi soit un succès", a dit le ministre de l’Environnement et du Développement durable. 

Gabon :

Le ministère de l'Environnement a annoncé, jeudi, dans un communiqué, avoir mis fin à une vaste opération de destruction massive de la Mangrove dans la zone côtière d’Akanda, au nord de Libreville.

L’opération à laquelle ont participé différents services du département de l’environnement a permis de saisir le matériel ayant servi à la destruction de la Mangrove par des particuliers.

Il s’agit de la deuxième opération du genre en un mois. 

La Mangrove est une végétation qui joue un rôle important dans la préservation de l’équilibre de l’écosystème côtier.

RD Congo:

L’Institut congolais pour la conservation de la nature note la recrudescence de braconnage dans les parcs nationaux, particulièrement Salonga et Virunga, depuis le début de la pandémie de Coronavirus en République démocratique du Congo.

L’autorité congolais de la conservation de la nature rapporte que plusieurs pièges sont découverts dans ces patrimoines mondiaux. Par la même occasion, elle lance un appel à la population afin de dénoncer les coupables.

Fermés à toutes les activités touristiques après l’annonce des mesures d’état d’urgence sanitaire par le chef de l’État, les parcs nationaux seront ouverts progressivement dans les jours qui suivent.

Ghana:

Le gouvernement ghanéen a entamé l'élaboration d’un plan national d’adaptation (PNA) afin de réduire la vulnérabilité du pays aux impacts négatifs du changement climatique.

Ce plan, le premier du genre qui va faire recours aux futures projections climatiques pour réduire la vulnérabilité du pays aux impacts négatifs du changement climatique, sera lancé avec l’appui du Fonds vert pour le climat et du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).