MAP le Jeudi 16 Juillet 2020

Bulletin de l'écologie de l'Afrique




​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du 16 juillet :
Bulletin de l'écologie de l'Afrique
Sénégal:

Le prochain forum mondial de l'eau sera ancré sur les principaux défis du Sénégal, de l’Afrique et du monde, a indiqué, mardi, Abdoulaye Sène, Secrétaire exécutif du comité préparatoire de cette rencontre internationale prévue à Dakar.

"L’ambition du Sénégal et du conseil mondial de l’Eau est d’organiser un forum efficace aux plans social, politique, économique (...) un forum contextualisé, global et de proximité, ancré sur les principaux défis de l’eau du Sénégal, de l’Afrique et du monde entier", a indiqué M. Sène, lors d’une conférence virtuelle.

Le 9e Forum de l’eau, prévu du 22 au 27 mars 2021 à Dakar, est axé sur le thème : "La sécurité de l’eau pour la paix et le développement". 

Cette rencontre qui sera organisée pour la première fois en Afrique sub-saharienne réunira des participants de tous les niveaux et domaines, y compris de la politique, les institutions multilatérales, les milieux universitaires, la société civile et le secteur privé.

Gabon :

Trois individus ont été interpellés, lundi à Mouila (sud), par les services de la police judiciaire et des Eaux et Forêts pour trafic d'ivoire.

Les présumés trafiquants comptaient écouler 4 pointes d’ivoire d’une valeur marchande de 500.000 FCFA, sur le marché noir local.

Ils sont poursuivis pour détention, vente et achat de l’ivoire, conformément aux dispositions de l’article 388 du Code Pénal. Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison.

Ghana

Le président de l'Assinman Cocoa Farmers Cooperative and Marketing Union Limited (AMCOFUL), M. Theophilus Tamakloe, a appelé à une orientation politique sur le reboisement de la majorité des terres de cacao afin d'éviter les menaces de déforestation.

La trajectoire de la déforestation due à la production de cacao est à la hausse principalement en raison de la demande croissante de chocolat, de la diminution de la capacité de production due au vieillissement des cacaoyers, du manque de bonnes pratiques agricoles et le rétrécissement des terres appropriées associées au changement climatique, a affirmé M. Tamakloe.

RDC La République démocratique du Congo, représentée par le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, et la France, à travers son ambassadeur à Kinshasa François Pujolas, ont procédé à la signature, mardi, de deux conventions pour le financement de deux projets de gestion durable des forêts congolaises d’une part, et d’autre part, le renforcement de la résilience urbaine au changement climatique dans les communes de Limete de Masina.

Dans cette enveloppe de 30 millions d’euros, 15 millions d’euros sont destinés à financer le projet « To Petola », volet complémentaire de « Kin Bopeto », programme d'assainissement lancé il y a quelques mois par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, en réponse à un besoin présenté depuis les inondations qu’a connues la ville de Kinshasa en 2015.

Le projet « To Petola » devra accompagner la société civile dans la pré-collecte, le tri et la réduction des déchets ménagers, selon le ministère des Finances.