Menu
eMouaten : #SALÉ: DES PEINES ALLANT DE CINQ ANS DE PRISON FERME A LA PEINE CAPITALE A L'ENCONTRE DES ACCUSÉS DANS L'AFFAIRE DU… https://t.co/jkx8ieB1jh

eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Newsletter
Rss



              
MAP | Reproduit ici le Mardi 14 Mai 2019 à 12:02

Bulletin de l'écologie de l'Afrique




Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 14 mai: 

Sénégal :

Le haut-commissaire de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Ahmed Diane Semega, a relevé récemment à Kédougou (est), "l’extrême urgence" de protéger ce cours d’eau contre la mauvaise pratique de l’orpaillage.

"J’ai le sentiment d’une extrême urgence sans jouer à l’alarmisme car ce fleuve est dans un état de mort presque clinique", a dit M. Semega, plaidant pour l’application de la charte des eaux de l’OMVS pour assurer l’avenir du fleuve Sénégal après une visite à Doiba dans le département de Sararaya qui abrite un site artisanal d’orpaillage.

Le haut-commissaire conduisait pour six jours une mission de sensibilisation sur les dangers d’une mauvaise pratique de l’orpaillage en territoires sénégalais et malien.

"Le problème environnemental n’émeuve plus beaucoup de monde mais ici vous n’avez même pas besoin d’être experts pour savoir que l’eau est polluée", a dit le haut-commissaire, faisant référence à la couleur de l’eau tirant vers celle de l’argile.

RDC :

L'opération de refoulement des éléphants des territoires de Malemba Nkulu et de Bukama vers le parc de l’Upemba, situé au sud-est de la République démocratique du Congo (RDC), a repris depuis mercredi dernier après une suspension à la suite d’une altercation entre la population et les gardes chasse.

Quelques troupeaux de ces pachydermes concentrés au village Kabala ont été repoussés vers le village Manga du territoire de Malemba Nkulu et orientés vers le parc de l’Upemba, a annoncé lundi à l’ACP l’administrateur de territoire de Malemba Nkulu, Ngoy Ngole Kisuku, tout en déplorant le nombre insuffisant d’agents de l’Institut congolais de la conservation de la nature (ICCN) commis à cette opération.

Côte d'Ivoire :

La Banque africaine de développement (BAD) organise mercredi et jeudi prochains, en partenariat avec Cités et Gouvernements Locaux Unis d'Afrique (CGLU Afrique), le tout premier dialogue structuré sur l'atteinte commune et concertée des objectifs fixés dans le cadre des Contributions déterminées au niveau national (CDNs).

Il s'agit d'une Conférence dédiée à l’échange et à la coopération entre les autorités nationales et locales africaines en vue de l’atteinte des objectifs en matière d’adaptation et d’atténuation du changement climatique, selon un communiqué de la Banque.

Des représentants des municipalités et des collectivités territoriales seront ainsi rassemblés pour explorer des opportunités de collaboration, de coopération et d’entraide avec pour objectif d'accélérer les efforts de l’Afrique sur le chemin d’un développement durable, soucieux de l’environnement et résilient aux aléas climatiques.

Guinée:

La Guinée vient d'obtenir deux financements d’une valeur totale de 105 millions de dollars pour le développement de son secteur énergétique.

Quelque 50 millions € de ces fonds ont été fournis par l’Agence française de développement (AFD) et autant de financement par la Banque mondiale (BM), selon des médias locaux.

Ces montants serviront à la réhabilitation des réseaux électriques dans la région de grand Conakry qui englobe Coyah, Dubréka et Manéah, mais également les installations des régions de Forécariah et de Kindia.

L’Agence guinéenne de l’électrification rurale obtiendra également un appui dans la mise en œuvre de ses projets. Elle pourra ainsi financer la mise en place de solutions électriques hors réseau dans une dizaine de localités rurales isolées.