Menu
Derniers tweets
Veille | Affaire Omar Radi: le Maroc exige d’Amnesty International présente une réponse officielle “Le Royaume du M… https://t.co/EJzHGMljkv

Bulletin de Veille

              
19 Novembre 2019 - Par MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 19/11/2019




Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 19 novembre :
Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 19/11/2019
Sénégal :

--L'ONG Greenpeace milite pour la fermeture des usines de farine de poisson installées dans la zone du Gandiol, dans la région de Saint-Louis, en vue d’arriver à une situation où les poissons pêchés sur les côtes sénégalaises soient d’abord consommés par les Sénégalais et les Africains.

Pour ce faire, l’ONG Greenpeace Sénégal soutient les populations des localités de Keur Baka, Bountou Ndour, Dièle Mbame, des communes du Gandiol "menacées par la pollution de l’usine de farine de poisson installée au cœur" de cette zone rurale de la région de Saint-Louis.

Selon le chargé des campagnes océans de Greenpeace Sénégal, Abdoulaye Ndiaye, "cette pollution impacte négativement" le cadre de vie des populations de la zone et leurs activités, de la pêche à l’agriculture en passant par l’élevage et l’école.

Greenpeace a déjà remis en juin 2019 un rapport aux plus hautes autorités sénégalaises, pour attirer son attention sur "la situation de la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest, fortement menacée par l’industrie des farines de poisson", a signalé M. Ndiaye, dimanche, lors d’un rassemblement des populations de la commune de Gandiol-Tassinère.

RDC :

--Des membres d’un Réseau interreligieux des jeunes, en RDC, ont marché, sensibilisé et posé des actes concrets en termes d’assainissement de l'environnement dans la commune de Lemba, à Kinshasa. Ces jeunes, qui venaient de plusieurs organisations religieuses, notamment le Conseil national des religions pour la paix, la jeunesse protestante, la foi Bahaï, l’Eglise de réveil au Congo et la Communauté musulmane, s’en sont donné à cœur de joie dans leurs actes de sensibilisation des habitants de Lemba et de ramassage d’immondices.

Venu de Nairobi au Kenya, Amos Kiptoo, membre du Conseil africain des leaders religieux, s’est dit heureux de voir “des jeunes, issus de diverses religions, travailler ensemble en faveur de l’environnement. C’est l’esprit qu’on veut voir dans chaque pays africain”.

De son côté, Aliswa Mussa de la Communauté islamique, a réaffirmé l’accompagnement de la Communauté musulmane pour “mettre les hommes, les femmes et les enfants à l’abri des maladies en rendant chaque jour l’environnement sain”. 

Ghana :

--La menace d'inondation pose des problèmes environnementaux, entraînant des maladies telles que le choléra et d'autres, a relevé le directeur général du ministère des Travaux publics et du Logement, Solomon A. Asoalla, se disant préoccupé par le taux croissant d'inondations et de catastrophes causées par les activités humaines.

Il incombe à tous de s'inquiéter des effets des inondations, des pertes en vies humaines, des dégâts matériels et du capital humain pour le développement national, a-t-il indiqué lors d'un forum sur la gestion des inondations au Ghana.



Source : https://www.mafrique.info/Bulletin-de-l-ecologie-d...




Twitter
Mobile
Rss