MAP le Mercredi 8 Juillet 2020

Bulletin Economique du Maghreb




​Tunis - La Fédération tunisienne des agences de voyage (FTAV) et l'Association allemande des voyagistes "La Deutscher Reiseverband" (DRV), œuvrent actuellement à la mise en place d’un projet de partenariat pour un tourisme plus durable, surtout que la pandémie de Corona a obligé le secteur à changer de cap à brève échéance.
Bulletin Economique du Maghreb
Ce partenariat est financé par le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ), a indiqué la FTAV dans un communiqué.

"La DRV et la FTAV veulent garantir l'emploi dans le tourisme, rendre le tourisme plus durable et aider leurs partenaires à rendre toute la diversité de la Tunisie accessible au marché du tourisme", a-t-elle précisé, ajoutant que le projet est actuellement en phase d'ajustement afin d'apporter le meilleur soutien possible à la FTAV.

Actuellement, le travail en collaboration avec l'Agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ), porte sur la mise en œuvre du protocole d'hygiène et de sécurité dans le secteur du tourisme tunisien.

Des vidéos didactiques doivent permettre aux différents acteurs du secteur d'appliquer les lignes directrices correspondantes.

-. L’économie tunisienne continue de figurer parmi les économies à revenu intermédiaire de tranche inférieure dans la nouvelle classification des pays en fonction de leur revenu national par habitant (RNB), de la Banque Mondiale, pour l’exercice 2020-2021.

Cette classification est actualisée annuellement par la BM, le 1er juillet. Dix pays ont changé de catégorie cette année, par rapport à l’année précédente à savoir Bénin, Indonésie, Nauru, Maurice, Népal, Roumanie, Tanzanie, Algérie, Soudan et Sri Lanka.

Alors que les 7 premiers pays passent dans une catégorie de revenu supérieure, l'Algérie, le Soudan et le Sri Lanka, passent dans une catégorie de revenu inférieure.

Le revenu national par habitant des pays est calculé selon la méthode Atlas de la BM. En effet, la Banque mondiale répartit les économies du monde en quatre groupes : faible revenu, revenu intermédiaire de la tranche inférieure, revenu intermédiaire de la tranche supérieure et revenu élevé.

Pour que les seuils de classification des revenus restent fixes en termes réels, ils sont ajustés chaque année en fonction de l'inflation.

La Banque mondiale a tenu à préciser que les chiffres du RNB utilisés pour l’actualisation de la nouvelle classification ne reflètent pas encore l'impact de la pandémie de COVID-19.

Alger -. La production industrielle du secteur public a reculé de 6,7% durant le 1er trimestre 2020, par rapport à la même période de 2019, a indiqué l’Office national des statistiques (ONS).

Durant les trois premiers mois de l'année en cours, la production industrielle du secteur public a connu des baisses au niveau de la plupart des secteurs d'activités à l'exception des industries de l'Agro-alimentaire et des industries diverses, qui ont connu des hausses respectives de (+5,9%) et de (+51,7%), précisent les données de l'Office. Le secteur de l'énergie a observé une baisse de 1,2% au 1er trimestre de l'année en cours par rapport à la même période de l'année dernière. La même source révèle que les hydrocarbures ont reculé de 3,3%, imputant ce repli de la production, essentiellement, à une baisse de 3,9% de la branche "pétrole brut et gaz naturel" et une chute de 11,9% de celle de "liquéfaction du gaz naturel".

Les mines et carrières ont affiché une baisse de production de 4,8%, une tendance qui est perceptible au niveau des branches de l'"extraction de la pierre argile et sable" (-1,7%), l'extraction du sel (-10,7%) et celle du minerai de phosphates (-25,1%). De leur côté, les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques ont chuté de 38,2%. Ce résultat est dû à "des chutes importantes induites par un certain nombre d'activités, notamment la fabrication des biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques (-40%), la fabrication des biens de consommation métalliques (-39,5%) et la production et transformation des métaux non ferreux (-51,8%), précise-t-on.



Source : https://www.mafrique.info/Bulletin-Economique-du-M...