Menu
           

Après Séoul, Hayat Saidi fait briller les couleurs du Maroc à la Biennale de Bruges


Lundi 3 Décembre 2018 Par Hakim Ennadi




hayat-saidi.jpg

Par Amal Tazi

Bruges – Un mois après sa participation à une exposition d’arts plastiques à Séoul, l’artiste peintre marocaine Hayat Saidi revient en Europe avec cette fois une escale à Bruges, en Belgique, où une semaine durant elle a fait brillé les couleurs du Maroc dans le cadre de la Biennale internationale des Flandres.

Son œuvre “illumination” a été sélectionnée parmi celles d’une soixantaine d’artistes de renommée représentant l’art contemporain international lors de cette prestigieuse manifestation artistique qui se poursuivait jusqu’à ce week-end, au Musée Oud Sint Jan, dans le centre historique de la ville de Bruges, sous le signe “Les cinq continents”.

“Je suis très ravie que ma toile soit retenue pour faire partie de cette exposition internationale qui représente les cinq continents, dans le musée de Bruges, un site chargé d’histoire”, a-t-elle confié à la MAP.

Et d’ajouter qu’”en tant qu’artiste marocaine, je suis à la fois fière et honorée de pouvoir y participer et représenter mon pays”.

Pour cette plasticienne professionnelle cotée à l’international, l’œuvre “Illumination” qu’elle expose à cette occasion retrace bien sa devise pour mettre en avant “un Maroc en lumière”.

Le tableau, réalisé avec une technique mixte en peinture à l’huile, représente, selon elle, “les couleurs et le ciel du Maroc, mais aussi la femme marocaine qui sort de l’ombre à la lumière”.

La femme marocaine et arabe en général est fortement présente dans les œuvres de Hayat Saidi qui essaye de “révéler différents aspects de son identité”.

D’où son initiative de fonder le “Womens Art World”, un concept artistique consistant en l’organisation de rencontres d’artistes peintres femmes de différentes nationalités dans un pays hôte. Il permet la rencontre de femmes d’horizons différents qui partagent des valeurs communes d”ouverture, de générosité, d’amitié et de paix.

En plus de 30 ans de création, cette native de Fès exprime son regard sur la société notamment sur la condition de la femme marocaine et ce, à travers un message artistique abstrait, propice à l’imagination pour une lecture libre et passionnée.

L’environnement est également une source d’inspiration pour l’artiste peintre marocaine qui croit en la force de l’art pour transmettre un message et susciter des questionnements, sur la femme, sur le pays et sur le monde.

“L’art est un formidable moyen d’expression qui permet de révéler plusieurs aspects de notre pays à travers les couleurs et le monde dans lequel nous vivons. C’est aussi un moyen de rapprocher les peuples”, a-t-elle dit.

Hayat Saidi avait commencé son parcours artistique en 1986, mais il lui a fallu attendre les années 90 pour monter sa première exposition avec 45 toiles, centrées sur la femme.

Elle compte à son actif de nombreuses expositions au Maroc et à l’étranger, mais c’est en s’installant pendant une période à Milan, au nord de l’Italie, qu’elle parvient à relever le challenge de l’internationalisation.

Elle a depuis exposé ses œuvres dans de prestigieuses galeries de par le monde et reçu de nombreuses distinctions, dont le Trophée Art Collection World 2018, le prix de l’Oscar des arts visuels à Monte-Carlo, le prix The Best Contemporary Artists, le prix de la Biennale de Palerme, le prix international d’art “IL Pensatore de Auguste Rodin” et le prix “MINERVA” de l’Académie des arts d’Italie.

L’artiste peintre marocaine est notamment enregistrée auprès du tribunal de l’Art de Milan et dans le dictionnaire de l’art Larousse Drouot en France.

Cet article Après Séoul, Hayat Saidi fait briller les couleurs du Maroc à la Biennale de Bruges est apparu en premier sur MAP Express.



Source : http://www.mapexpress.ma/actualite/culture-et-medi...




View my Flipboard Magazine.