eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Rss
Video



              
Aabidine | Reproduit ici le Mardi 5 Novembre 2019 à 15:40

Aousserd: Coup d’envoi de la 1ère édition de la Semaine culturelle de Bir Gandouz




ouverture-de-la-semaine-culturelle-de-Bi

.-Par Imad  DLIA-.

Bir Gandouz (Province d’Aousserd)-Le coup d’envoi de la première édition de la Semaine culturelle de Bir Gandouz (province d’Aousserd) a été donné lundi soir, aux rythmes des chants des troupes folkloriques marocains et mauritaniens, agrémentés par des danses traditionnelles puisées dans le riche patrimoine hassani.

La cérémonie d’ouverture officielle de cet événement culturel s’est déroulée notamment en présence du gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahmane El Jaouhari, accompagné du président du Conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Khattat Yanja, des élus et des responsables locaux.

Initié par la direction régionale de la Culture de Dakhla-Oued Eddahab, en coopération avec la province d’Aousserd, le Conseil régional, le Conseil provincial et la collectivité territoriale de Bir Gandouz, cet événement culturel vise à mettre en exergue le patrimoine culturel et civilisationnel de la région et à se positionner en tant que rendez-vous culturel annuel et artistique par excellence pour la population de la région.

Cette édition, qui se tient sous le signe “La culture, un levier du développement local et une passerelle de communication avec le voisinage”, est organisée dans le cadre de la célébration du 44ème anniversaire de la Marche verte. La manifestation de trois jours se propose de mettre en valeur le patrimoine hassani en tant que partie intégrante de l’identité culturelle marocaine unie et de faire de la culture locale l’un des leviers incontournables du succès du nouveau modèle de développement des provinces du sud du Royaume.

S’ exprimant à cette occasion, le directeur régional de la Culture, Mamoune El Boukhari, a indiqué que cette Semaine s’inscrit dans le sillage de l’intérêt qu’accorde l’Etat à la promotion de la chose culturelle en général et du patrimoine immatériel de la culture hassanie en particulier.

Les festivaliers auront à apprécier tout au long de cet événement, les sonorités et rythmes de la musique hassanie, et de renouer avec cet art dans un mélange subtile entre chansons nationales et celles de jeunes, de manière à faire revivre la mémoire et à consolider les liens de l’unité nationale, a expliqué M. El Boukhari.

Il a également émis le souhait que cet événement soit un rendez-vous annuel à la commune de Bir Gandouz qui est en passe de devenir une porte de la culture du Royaume et un melting pot des créateurs, intellectuels et artistes des pays voisins, soulignant que de tel événement est de nature à favoriser l’échange culturel et de raffermir et raviver les liens historiques du Royaume avec les pays africains.

Dans cette lignée, il a fait savoir que l’infrastructure culturelle va être renforcée davantage, citant à cet égard le projet d’aménagement et d’extension de la Maison de la culture à Bir Gandouz, en partenariat entre le Conseil de la région et le département de la culture, ainsi que l’aménagement et l’extension du centre pluridisciplinaire du patrimoine dans la province d’Aousserd, grâce à un partenariat avec le Conseil régional.

Pour sa part, M. Yanja a indiqué que cette semaine culturelle s’inscrit dans le sillage de la mise en application des dispositions de la composante culturelle du contrat-programme relatif au financement et exécution des programmes de développement intégré de la région.

Il s’agit également de la concrétisation de la justice territoriale et de la généralisation des activités culturelles au niveau de toutes les composantes territoriales de la région, notamment à Aousserd qui connait un saut qualitatif en matière de développement, a-t-il poursuivi, faisant observer que les chantiers réalisés et ceux en cours au niveau de la province vont consolider sa position en tant que portail du Maroc orienté vers sa profondeur africaine.

A cette occasion, MM. Jouahri et Yanja ont donné le coup d’envoi des travaux de construction d’une conservation des gravures rupestres et des sites archéologiques au centre de Bir Gandouz, pour un montant global d’un million de dirhams.

Érigée sur une superficie de 365 m2, cette structure s’inscrit dans le cadre de la mise en application des dispositions de la composante culturelle du nouveau modèle développement des provinces du Sud. Elle ambitionne de promouvoir et de préserver les gravures rupestres, ainsi que de consolider sa place en tant qu’héritage civilisationnel.

Dans une déclaration à la MAP, l’inspecteur des monuments historiques et des sites au sein de la direction régionale de la culture Dakhla-Oued Eddahab, El Mehdi Sehasseh, a indiqué que la réalisation de cette conservation a pour objectif de faire des études scientifiques et des travaux de terrain, en l’occurrence les travaux d’inventaires et les fouilles archéologiques pour conserver et promouvoir le patrimoine archéologique de la région.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par un show dansant, regroupant des troupes folkloriques marocaines et mauritaniennes qui ont présenté des prestations artistiques, sous les applaudissements ininterrompus des spectateurs venus nombreux.

Aux rythmes de leurs instruments de musique, les troupes folkloriques mélangés à leurs chants et agrémentés par leurs danses ont fait vibrer le public aux rythmes de différentes sonorités musicales.

Une exposition de photos a été également tenue en vue de présenter les sites archéologiques ayant fait objet d’inventaire et ceux inscrits dans le registre national du patrimoine à savoir les sites de Chayef Oueld Ateya, Boulrriah, Oued Chiaf, et Khenifissa.

Outre les soirées musicales, ce rendez-vous culturel prévoit l’organisation d’une campagne de sensibilisation au livre et à la lecture grâce au bibliobus, des expositions sur le patrimoine, des séminaires, des rencontres pédagogiques et des activités culturelles riches et diversifiées.

Cet article Aousserd: Coup d’envoi de la 1ère édition de la Semaine culturelle de Bir Gandouz est apparu en premier sur MAP Express.



Source : http://www.mapexpress.ma/actualite/culture-et-medi...

Tags : map


Nouveau commentaire :

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!