eMouaten : Bulletin de Veille


Abdelkrim AMARNI - L'Expression (Algérie) le Jeudi 29 Mars 2018

Algérie. Le déficit a atteint 4,27 milliards de dollars




Le déficit de la balance des paiements s'est abaissé de quatre milliards de dollars (mds / usd) en 2017, en dépit de la hausse des services payés en devises et des transferts des dividendes des Algérie. Le solde global de la balance des paiements de l''Algérie, communiqué par la Banque d 'Algérie( BA ), affiche un déficit de 21,76 mds / usd en 2017 contre un déficit de 26,03 mds / usd en 2016. L'ensemble des entrées et sorties de machines entre l 'Algérie et les autres pays, où la balance des paiements se compose à la fois de flux de biens, de services, de revenus, de transferts de capitaux et de flux financiers réalisés entreAlgérie(Etat, entreprises et particuliers) et le reste du monde. Le déficit de la balance commerciale (marchandises) s'est établi à14,31 mds / usd en 2017 contre 20,13 mds / usd en 2016, soit un recul de 29%. Quant au poste Services hors revenus des facteurs, le déficit s'est légèrement creusé à 8,11 mds / usd en 2017 contre 7,34 mds / usd en 2016. Les services hors revenus des facteurs se composent des prestations techniques assurées par les étrangers enAlgérie et par l 'Algérie àl'étranger comme les études, le transport assuré par les firmes pour les marchandises importées par l 'Algérieàtravers la corporation d'armateurs, et les assurances àl'international. Cette balance des paiements fait ressortir une augmentation des importations de services. Ainsi, le déficit du poste des Services hors revenus des facteurs a augmenté de 764 millions / usd entre 2016 et 2017. Ce déficit a résulté de la diminution des exportations algériennes des services (-344 millions / usd) que de l'augmentation des importations des services (+ 420 millions / usd), explique-t-on.Le poste Revenus des facteurs comprend aussi les bénéfices rapatriés à l'extérieur par les entreprisesAlgérieet les bénéfices réalisés par les sociétés algériennes àl'étranger. L'augmentation du déficit de ce chapitre «les revenus principalement de la hausse des transferts de dividendes (...) des filiales et des distributeursAlgérie», Relève-t-on par ailleurs. Les transferts nets (sans contreparties)Algérie, a augmenté de près de 7% en passant à3,01 mds / usd en 2017 contre 2,82 en 2016. Au total, le déficit s'est réduit à21,96 mds / usd en 2017 contre 26,22 mds / usd en 2016. Le solde du compte courant comprend les soldes de la balance commerciale des marchandises, du poste des services hors revenus des facteurs et du coût des revenus. Le compte capital pour les opérations financières, un poste pour une partie de l'excédent de 193 millions / usd en 2017 contre un excédent de 188 millions de dollars / usd en 2016. Ce chapitre se compose essentiellement des investissements nets que des opérations de crédits à court, moyen et long termes parmi les résidents et les non-résidents.Avec le total de l'ensemble de ces opérations d'entrées et sorties de devises,