MAP le Jeudi 30 Juillet 2020

Algérie : 4271 hectares de couvert forestier ravagés par 814 incendies



​Alger - Une quarantaine de wilayas algériennes ont enregistré, depuis le 1er juin dernier, 814 incendies ayant ravagé 4.271 hectares de couvert forestier, selon la direction générale des forêts (DGF) en Algérie.


La Direction générale des forêts, qui dresse dans un communiqué un constat des plus inquiétants, a précisé que pas moins de 814 incendies enregistrés durant la période allant du 1er juin au 25 juillet en Algérie ont ravagé 4.271 hectares de couvert forestier.

De la totalité des dégâts, 1.498 ha sont des forêts, 1.230 ha des maquis, 1.548 ha de broussailles, a ajouté la même source, faisant savoir qu'une moyenne de 15 foyers d'incendies/jour a été enregistrée.

Un pic de 66 incendies par jour a été atteint le 27 juillet 2020 à 17h au niveau de 20 wilayas, a fait savoir la même source.

"La canicule qui a sévit ces trois derniers jours a provoqué de nombreux feux de forêts dont un pic de 66 incendies/jour sur 20 wilayas a été atteint le 27 juillet 2020 à 17h, dont certains ayant constitué une menace pour les populations rurales", selon la même source.

Parmi les wilayas les plus touchées par ces feux de forêts, figurent Tizi Ouzou, Béjaia, Sétif et Tipaza, a fait savoir la DGF.

Abordant les causes à l'origine de ces incendies, la DGF a noté que les enquêtes effectuées ont révélé principalement "l’imprudence et la négligence des citoyens qui continuent à faire usage du feu pour incinérer les rémanents et les résidus issus des travaux agricoles".

"Des pratiques à éviter en cette canicule et qui engendrent hélas des dégâts préjudiciables au patrimoine forestier", a-t-elle relevé tout en alertant quant à "l’imprudence" constatée dans certains chantiers qui utilisent des outils dégageant des étincelles en pleine canicule.

Au cours des 20 dernières années, la moyenne des pertes de forêts en Algérie, qui dispose d’un patrimoine forestier estimé à 4,1 millions d’hectares, est évaluée à 31.000 ha/an.