Menu
           

Al Mada : la compétence pour les meilleures transitions  


Samedi 13 Octobre 2018 Par Driss Al Andaloussi - Challengenews




Lorsque le professionnalisme se développe dans une culture portée par tous les membres d’un groupe, d’une équipe ou de l’ensemble des cadres d’une institution, le résultat se traduit en performances. La culture financière a longtemps été dominée par des valeurs de distinction du jeu individuel. La réalité rattrape souvent les institutions qui ne mettent pas en avant la professionnalisation et la culture du groupe comme piliers pour atteindre les objectifs et renforcer les niveaux des performances. Le Fonds Al Mada a tenu son séminaire annuel des cadres dirigeants et a réaffirmé ses choix et le niveau de ses objectifs, fruits d’un long processus en insistant sur la valeur de la culture qui doit guider le management à tous les niveaux tout en privilégiant l’excellence et la maîtrise de la profession.

Le capital humain pour pérenniser la croissance
Il y’a quelques mois, le Fonds Al Mada s’est engagé pour un « positive impact », en affirmant les trois dimensions de son ADN à savoir son esprit pionnier, son rôle d’investisseur responsable et citoyen et statut reconnu et confirmé d’acteur international et notamment en Afrique. Les piliers de cet engagement sont des cadres, des compétences, des expériences acquises et une culture qui doit dépasser les clivages induits par les spécificités d’un secteur ou d’un métier. C’est pour réaffirmer son attachement aux valeurs liées au développement du capital humain que le PDG d’Al Mada, Hassan Ouriagli a mis en relief, lors de l’édition 2018 du séminaire des cadres dirigeants, le fait « qu’il n’est de richesse que d’hommes, et que le développement de notre groupe ne sera possible que grâce à votre engagement. » Les procédures de recrutement et de rémunération mis en place ne peuvent que contribuer à accélérer le retour au pays de beaucoup de ses fils compétents et hautement qualifiés. SM le roi a toujours insisté sur la nécessité du développement des moyens à mobiliser pour que les compétences marocaines à l’étranger puissent contribuer au développement de leurs pays et à son rayonnement international.
L’environnement international et ses ruptures
Créer les conditions du « positive impact » trouve sa vraie portée dans l’environnement international économique et politique et dans le fait que le royaume du Maroc et l’ensemble de ses institutions privées et publiques ne peuvent gagner le défi que par l’engagement et la compétence. Al Mada doit agir dans un monde qui vit deux grandes ruptures historiques appelant deux grandes transitions. Il s’agit de la transformation digitale et de la transition énergétique. Cette situation appelle des talents et une réelle méthode novatrice de les gérer pour qu’ils puissent être les acteurs de la croissance du groupe aujourd’hui et dans un long terme. C’est pourquoi le groupe a mis en place un organe stratégique qu’est le « Comité Consultatif RH Al Mada » piloté et suivi par le top management, ce comité vise l’excellence et la mise en place de procédures communes et standardisées pour garantir la croissance et la pérennité du groupe.
Une nouvelle fondation fédératrice
Lors de ce séminaire, il a été procédé à l’affirmation du rôle social qui a toujours caractérisé l’ensemble des composantes d’Al Mada tout en visant à amplifier son impact positif à travers la mutualisation les moyens du groupe en se dotant d’une « structure horizontale » portant une nouvelle vision et concentrant ses actions dans les domaines de l’éducation et de l’entreprenariat. Notre pays a grandement besoin de fondations comme celle d’Al Mada pour donner un sens réel à la RSE. Le discours prononcé par SM le roi lors de l’ouverture de la session d’octobre du parlement a mis en avant la nécessaire mise à niveau des lois pour lever les obstacles devant les entreprises engagées dans le domaine de la solidarité et la cohésion sociale. La nouvelle Fondation Al Mada sera dotée d’un comité d’orientation qui sera présidé par Mounir El Majidi. Les startups et les porteurs de projets dans les secteurs de l’éducation et de l’entreprenariat trouveront un appui important auprès de cette nouvelle structure.

Source




View my Flipboard Magazine.