Menu
              
| Reproduit ici le Mercredi 4 Septembre 2019 à 13:24

Afrique: le numérique pour rendre l’agriculture attractive aux jeunes (Forum)




Accra - Pour rendre l’agriculture attractive pour les jeunes, les pays africains sont appelés à adopter le numérique afin de transformer le secteur et parvenir à nourrir 2,4 milliards d’Africains d’ici 2050, a relevé mardi à Accra la commissaire de l’agriculture et de l’économie rurale de l’Union Africaine (UA), Josefa Leonel Correia Sacko.

"L’agriculture fournit 75% des possibilités de l’emploi sur notre continent. Il suffit juste de la transformer en recourant à des instruments numériques, dont les jeunes africains s’y connaissent parfaitement", a indiqué Mme Correia Sacko à l’ouverture du forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF). 

De son côté, le ministre ghanéen des sciences de l’environnement, la technologie et l’innovation, Boaenf Frimpong a noté que l’adoption et l’application des technologies numériques ne doivent pas être limitées uniquement à quelques secteurs de l’économie.

"Dans le domaine agricole, il existe des opportunités dans la prévention des maladies, l’augmentation de la productivité, la récolte, le stockage et la transformation", a-t-il relevé, notant que les entreprises sont appelées à innover davantage.

Pour sa part, la présidente de l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA) a appelé les dirigeants africains et les investisseurs à aider le secteur privé africain pour rendre l’agriculture plus attrayante pour les jeunes.

Organisé par l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), le forum d'Accra vise à évaluer les progrès accomplis par le continent au cours de la dernière décennie et examiner les moyens de promouvoir le rôle de la transformation numérique dans les systèmes agricoles des pays africains.

Ce rendez-vous constitue une occasion pour les acteurs de l'industrie agricole africaine de partager leur expérience et expertise pour faire évoluer et promouvoir l'agriculture en Afrique et de lancer des programmes et des politiques communs à même de faire face aux principaux défis du secteur au niveau du continent.

Le Forum est conçu, selon les organisateurs, pour stimuler la volonté politique et faire progresser les politiques, les programmes et les investissements nécessaires pour parvenir à une transformation agricole inclusive et durable sur tout le continent



Source : https://www.marocafrique.net/mafrique/c/0/i/370134...

Tags : afrique