MAP le Mardi 28 Juillet 2020

Afrique du Sud : le prêt du FMI ne compromettra pas la souveraineté du pays



​Johannesburg - Le prêt accordé par le Fonds monétaire international (FMI) à l'Afrique du Sud ne devrait pas compromettre la souveraineté du pays, a indiqué, mardi, le directeur général du Trésor Sud-africain, Dondo Mogajane.


«Nous n'avons pas mis le pays en danger et la souveraineté sud-africaine restera intacte suite à l'accord conclu avec le FMI», a dit Mogajane dans un entretien à la radio locale 702, ajoutant que le Trésor veillera à ce que le montant obtenu soit dépensé conformément à la réglementation en vigueur.

Le FMI a approuvé, lundi, une aide d'urgence de l’ordre de 4,3 milliards de dollars au profit de l’Afrique du Sud, visant à appuyer les efforts du pays qui fait face à une situation sanitaire difficile et une crise économique aggravée par la pandémie du Coronavirus.

L'institution a appelé à cette occasion l’Afrique du Sud à garantir la viabilité de la dette et à mettre en œuvre des réformes structurelles pour soutenir la reprise économique pour réaliser une croissance durable et inclusive.

«Le prêt du FMI sera utilisé pour forger une nouvelle économie et atténuer les dommages causés par la pandémie dévastatrice du coronavirus», a soutenu Mogajane.

L'Afrique du Sud sera à la hauteur des attentes et des engagements qu'elle a pris pour obtenir ce prêt, a-t-il dit, signalant que la réponse du gouvernement au Covid-19 sera renforcée par ce financement.

La crise sanitaire a contraint le gouvernement sud-africain à mettre en œuvre des mesures fiscales et monétaires pour répondre à l’affaiblissement de son économie et l’impact de cet affaiblissement sur la population.

Selon les dernières prévisions des institutions financières internationales et de la Banque centrale sud-africaine, la pandémie du Covid-19 devrait faire reculer la croissance économique sud-africain d’environ de 6 pc en 2020.