Menu
Derniers tweets
Veille | En pleine crise du coronavirus, le cyberespionnage chinois redouble d’intensité Les chercheurs de FireEye… https://t.co/KazOjNnNp2

Bulletin de Veille

              
15 Juin 2020 - Par Rachid MAMOUNI

119.000 enfants exercent des travaux dangereux




Le Maroc a compté, en 2019, 200.000 enfants économiquement actifs parmi les 7.271.000 enfants âgés de 7 à 17 ans, marquant une baisse de 23,5% par rapport à 2017, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Parmi ces enfants économiquement actifs, 119.000 accomplissent des travaux dangereux, ce qui correspond à un taux d’incidence de 1,6% contre 2,3% en 2017, indique le HCP dans un communiqué sur des données de l’enquête nationale sur l’emploi de 2019, publié à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants qui est célébrée le 12 juin sous le thème “Covid-19: Protégeons les enfants contre le travail des enfants, maintenant plus que jamais !”.

Les enfants astreints à ce type de travail sont à 74,4% ruraux, 84% masculins et à 75,6% âgés de 15 à 17 ans, ajoute la même source.

Le HCP fait également savoir que quatre régions abritent 68,1% des enfants astreints au travail dangereux, précisant que Casablanca-Settat vient en tête avec 27,9%, suivie de Marrakech-Safi (16,1%), Fès-Meknès (13,1%) et de Rabat-Salé-Kénitra (11%).

Ces enfants sont au nombre de 30.000 en milieu urbain, constituant 83,1% des enfants au travail dans les villes (37.000) et 0,7% de l’ensemble des enfants citadins (4.200.000). En milieu rural, les enfants exerçant un travail dangereux sont au nombre de 89.000, ce qui correspond à 54,3% des enfants économiquement actifs (163.000) et à 2,9% de l’ensemble des enfants dans ce milieu (3.071.000).

Parmi les enfants de sexe masculin, 100.000 d’entre eux exercent un travail dangereux, soit 67,1% des garçons au travail, relève ladite enquête, ajoutant que c’est le cas pour 19.000 filles qui exercent un travail dangereux, ce qui correspond à 37,4% des filles en travail.

Le HCP souligne, par ailleurs, que 12,1% des enfants exerçant un travail dangereux sont en cours de scolarisation, 83,7% ont quitté l’école et 4,3% ne l’ont jamais fréquentée.

En outre, il indique que le travail dangereux des enfants reste concentré dans certains secteurs économiques et diffère selon le milieu de résidence. En zones rurales, les enfants astreints à ce type de travail se retrouvent en particulier dans le secteur de l'”agriculture, forêt et pêche” (75,4%). En revanche, en villes, ils sont concentrés dans les “services” (54,8%) et dans l'”industrie y compris l’artisanat” (31,3%).

Ce type de travail demeure concentré dans certains statuts professionnels et diffère selon le milieu de résidence. En milieu rural, 66,9% des enfants astreints au travail dangereux sont “aides familiales” et 23,6% “salariés”. En milieu urbain, 45,2% des enfants sont “salariés”, 30,4% des “apprentis” et 16,3% “aides familiales”.

Au niveau mondial, les statistiques de l’Organisation internationale du travail (OIT) font ressortir que 218 millions d’enfants entre 5 et 17 ans sont occupés économiquement dans le monde. Parmi eux, 73 millions, 4,6% de l’ensemble des enfants entre 5 et 17 ans, accomplissent des travaux dangereux.

L’article 119.000 enfants exercent des travaux dangereux est apparu en premier sur MAP NEWSLETTERS.



Source : https://mapnewsletters.ma/119-000-enfants-exercent...


Tags : emouaten


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!

Twitter
Mobile
Rss